Rubriques




Se connecter à

TempeteAlex


#28 -"Ce qu’il s’est passé, c’est surréaliste"- Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya Breil, un après-midi ensoleillé de fin d’été. Du rez-de-chaussée de la mairie s’échappe une odeur de peinture fraîche. Ici, des ouvriers travaillent encore à gommer les dégâts de la tempête. Il y a 11 mois, la catastrophe avait défiguré le village, emporté des habitants et c’était alors un jeune maire, fraîchement élu, que nous rencontrions dans son PC de crise. Aguerri, Sébastien Olharan, depuis élu conseiller départemental du canton de Contes (englobant toute la Roya), sait que la tempête restera un acte fondateur dans sa vie.
Abonnés La tempête Alex a causé l’exode de milliers d’Azuréens de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya. Que sont-ils devenus? Abonnés Un an après la tempête Alex, on fait le point sur la démographie dans les villages sinistrés... La tempête Alex a causé l’exode de milliers d’Azuréens de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya. Que sont-ils devenus? Espèrent-ils retourner sur leurs terres ou ont-ils tourné la page? À l’inverse, d’autres sont restés et ne veulent pas partir, mais pourraient y être forcés.
À Tende, les routes s’ouvrent et la vie reprend, un an après le passage de la tempête Alex Il y a un an, le passage de la tempête Alex laissait les vallées de la Vésubie et de la Roya désemparées. Aujourd’hui, où en est la reconstruction? Comment les habitants et les municipalités s’organisent pour rendre une nouvelle vie à leurs villages? Nous sommes allés sur place pour les rencontrer. Episode 3, reportage à Tende, dernier village de la vallée de la Roya avant l'Italie.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.