“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Municipales 2020 à Beausoleil: Reda Fouab se rallie à Gérard Spinelli

Mis à jour le 11/02/2020 à 10:00 Publié le 11/02/2020 à 11:30
Premier candidat déclaré à Beausoleil, le jeune homme jette l’éponge et rejoint finalement Gérard Spinelli, celui qu’il avait tant critiqué…

Premier candidat déclaré à Beausoleil, le jeune homme jette l’éponge et rejoint finalement Gérard Spinelli, celui qu’il avait tant critiqué… Thibaut Parat

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Municipales 2020 à Beausoleil: Reda Fouab se rallie à Gérard Spinelli

Rien ne sert de courir, il faut partir à point », assurait Jean de La Fontaine. C’est ce que devait aussi penser Reda Fouab, en avril 2019, lorsqu’il s’est déclaré candidat à la mairie de Beausoleil.

Il était le premier à se lancer dans la campagne des municipales dans la commune voisine de Monaco, et sans doute aussi l’un des premiers dans les Alpes-Maritimes. Mais à la différence de la tortue de la fable, il n’arrivera pas à point puisque, à cinq semaines du premier tour, le jeune candidat de 27 ans jette l’éponge.

Dimanche après-midi, sur son compte Facebook, Reda Fouab a annoncé sa décision de retirer sa candidature, « après mûre réflexion et au vu de la campagne nauséabonde que certains sont en train de réaliser », écrit-il sans plus de précisions (1). Dans ce « post », l’ex-candidat justifie ainsi sa décision : « Dans un contexte municipal compliqué, j’estime qu’il est important de faire revivre le pacte républicain. La catégorisation des individus est abjecte et je ne cautionne pas ce genre de pratiques (...). On ne devient pas maire par vengeance personnelle. Ce sont les idées qui doivent nous porter ! »

On devine facilement que sa cible est Stéphane Manfredi puisque, quelques lignes plus bas, Reda Fouab annonce son ralliement à Gérard Spinelli.

Vers un duel Spinelli-Manfredi

Un choix étonnant quand on relit tout le mal qu’il pensait du maire de Beausoleil en avril 2019, au moment de se déclarer candidat. Il y évoquait, entre autres, « la dégradation depuis qu’il est revenu au pouvoir en 2008 », « une succession de mauvaises décisions », des dossiers « traités sur la forme, pas sur le fond », l’absence de « lien intergénérationnel », un « vrai problème de vivre-ensemble » ou encore les alertes de la Chambre régionale des comptes sur la gestion communale. Bref, rien n’allait plus à Beausoleil depuis le retour de Gérard Spinelli dans le fauteuil de maire.

Et voilà que ce jeune candidat, qui a fait ses premières armes en politique auprès de Philippe Buerch (LREM) lors des dernières élections législatives dans la 8e circonscription des Alpes-Maritimes (Cannes), rejoint le maire-candidat qu’il a tant vilipendé.

Gérard Spinelli, en fin politique, élimine donc un candidat potentiel qui aurait pu lui faire perdre des voix, et se retrouve en position de force face à un unique adversaire, Stéphane Manfredi, un ancien prêtre et ex-collaborateur de Gérard Spinelli, qui se présente sans étiquette mais après avoir sollicité le soutien du Rassemblement national, qu’il a obtenu avant qu’il ne lui soit retiré.

Reda Fouab sera donc sur la liste de Gérard Spinelli, à qui il a proposé un plan pour la jeunesse. Et l’on s’achemine vers un duel Spinelli-Manfredi à Beausoleil.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.