Percuté par un 4x4, le conducteur d’un deux-roues a perdu la vie ce week-end à Monaco

Il était autour de 23 heures samedi soir lorsque le conducteur d’un scooter, circulant sur la voie dorsale dans le sens, est-ouest, a été percuté par un 4X4 au niveau d’IM2S. La collision aurait été frontale.

Article réservé aux abonnés
Joelle Deviras Publié le 09/01/2023 à 07:11, mis à jour le 09/01/2023 à 06:54
C’est sur la voie dorsale, au niveau d’IM2S, que le conducteur du scooter et la voiture se sont percutés samedi soir, vers 23 heures. La violence du choc a laissé l’homme en arrêt cardiaque. Photo J.D.

Cinq véhicules de pompiers totalisant treize hommes et une voiture du SMUR avec un médecin et une infirmière ont aussitôt été dépêchés sur place.

La route a été coupée à la circulation dans les deux sens durant plus d’une heure et demie.

L’homme en scooter a été déclaré mort sur les lieux de l’accident. Les pompiers l’ont trouvé en arrêt cardiaque et rien n’a permis de lui sauver la vie. Le conducteur avait 54 ans. Il était marié et père de deux enfants. Voiturier-bagagiste au Monte-Carlo Bay Hotel, il venait tout juste de finir son service et se dirigeait vers Cap-d’Ail où il habitait.

"Je le connaissais depuis plus de trente ans, explique Frédéric Darnet, directeur de l’établissement hôtelier, encore sous le choc de la tragique nouvelle hier. Nous faisions du rugby ensemble à Menton. Il était sportif, il ne buvait pas d’alcool et était en très bonne santé." Pour faire face à la situation, Frédéric Darnet a mis en place une cellule psychologique au Monte-Carlo Bay.

Quant à l’automobiliste et ses deux passagers, ils ne souffrent d’aucun traumatisme physique suite à l’accident. On ne sait rien de leur identité mais seulement que la voiture n’était pas immatriculée à Monaco.

Les investigations sont en cours pour déterminer les causes exactes du drame a indiqué le Parquet dimanche soir.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.