Rubriques




Se connecter à

On a visité l'exposition choc "Mission polaire" à Monaco

Le Musée océanographique accueille, durant deux ans, une vaste exposition retraçant plus d’un siècle de vie en Arctique et Antarctique. Éclairages d’experts et immersions sillonnent le parcours.

Joelle Deviras Publié le 03/06/2022 à 08:09, mis à jour le 03/06/2022 à 10:29
photos
L'immersion au cœur de l'Arctique a quelque chose d’à la fois saisissant et grandiose. Photo Jean-François Ottonello

"Les deux pôles ne sont plus des sanctuaires protégés. Et cela a beaucoup de conséquences." 

Ce jeudi, Robert Calcagno, directeur du Musée océanographique, a présenté, en avant-première aux journalistes, la toute nouvelle exposition Mission polaire qui propose à tous, à partir d’aujourd’hui et durant deux ans, un parcours didactique au cœur de l’Arctique et l’Antarctique.

Une exposition qui présente les explorations des plus grands aventuriers avant de dresser un état des lieux actuel et encourager le visiteur à s’engager à avoir un comportement éco-responsable.

 

Mercredi soir, le Prince a été le tout premier visiteur. Il était accompagné notamment de l’actrice et réalisatrice Mélanie Laurent, marraine de l’exposition, et du médecin et explorateur Jean-Louis Étienne.

Ensemble, ils ont découvert les cinq espaces mis en scène au Musée océanographique qui offrent plusieurs approches pour mieux embrasser les grands enjeux environnementaux.

1. Dès l'entrée, un espace scénographié

Le prince Albert-II et l'actrice Mélanie Laurent en visite au Musée océanographique. Tous deux se sont entretenu avec Jean-Louis Etienne (au centre), explorateur et médecin. Photo Jean-François Ottonello.

Dès que le visiteur franchit l’entrée du Musée océanographique, il découvre un premier espace scénographié. Et part à la rencontre des explorateurs d’hier à aujourd’hui.

Le ticket avec la mention "carte de presse" permet à chacun d’activer des bornes qui proposent de courtes interventions d’experts.

Et ici de commencer avec Jean-Louis Étienne…

2. Description de la situation actuelle pour une prise de conscience

Une bulle pour prendre conscience de l'urgence climatique Photo Jean-François Ottonello.

Dans des bulles blanches et orange, un brin 70’s, la situation actuelle est décrite selon les connaissances scientifiques actuelles. Pour une prise de conscience sur le réchauffement climatique, son impact sur la biodiversité et sur l’homme…

 

3. A la découverte du quotidien des Inuits

Les objets quotidiens des Inuits Photo Jean-François Ottonello.

La collection de l’anthropologue et géographe Jean Mallaurie, qui a consacré sa vie aux peuples de l’Arctique, présente des objets emblématiques de la vie des Inuits dont les traditions sont bousculées aujourd’hui par la modernité.

4. Immersion au cœur de l'Arctique

Instants spectaculaires dans un espace qui immerge totalement le visiteur au cœur de l’Arctique Photo Jean-François Ottonello.

Instants spectaculaires dans un espace, haut de neuf mètres, qui immerge totalement le visiteur au cœur de l’Arctique grâce à 650 m2 de projection.

De la beauté des animaux sauvages à la fonte des glaciers, sur la banquise ou sous l’eau glacée, chacun découvre les images de synthèse et d’animations 3D temps réel.

L’expérience a quelque chose d’à la fois saisissant et grandiose.

5. Un salon pour percer les secrets des pôles

En déambulant dans le salon Oceanomania, le spectateur découvre l'extraordinaire diversité et l’immense beauté de la faune. Photo Jean-François Ottonello.

Percer les secrets des pôles, comprendre leur fonctionnement, prendre conscience des bouleversements qui s’y opèrent sur les écosystèmes en raison du changement climatique, tel est l’enjeu de l’espace installé dans le salon Oceanomania.

Le public déambule parmi les animaux naturalisés et mesure l’extraordinaire diversité et l’immense beauté de la faune.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.