Rubriques




Se connecter à

Les abonnés de GMK "pourront signer sa voiture" lors du salon Top Marques à Monaco

L'ambassadeur du salon Top Marques et instagrameur passionné d'automobile aux 2,6 millions d'abonnés, GMK donne rendez-vous à ses fans au Grimaldi Forum pour "signer" une de ses quatre voitures. Elles seront exposées sur son stand du 8 au 12 juin.

Thibaut Parat Publié le 11/05/2022 à 11:52, mis à jour le 11/05/2022 à 12:07
Photo Jean-François Ottonello

Sur les réseaux sociaux, aux yeux des passionnés d’automobile, il est une star. Chacune de ses apparitions en Principauté, au volant de l’un de ses nombreux bolides, donne lieu à des bains de foule. Georges Maroun Kikano, alias GMK, solide gaillard au cœur tendre, prend volontiers la pose, cause "auto" avec ses fans.

L’homme aux 2,6 millions d’abonnés sur Instagram, qui a récemment rencontré le prince Albert II, a été nommé ambassadeur du salon Top Marques.

Les visiteurs pourront ainsi le croiser dans les allées du Grimaldi Forum. "J’aurai un stand avec quatre de mes voitures: une Audi RS6, mon modèle préféré, une Mercedes C63 Black Series, une BMW M4 et, enfin, une Audi R8 que mes abonnés pourront signer. D’un tas de ferraille, cela devient le témoignage vivant de ce qui me lie avec ma communauté, explique le principal intéressé, honoré par cette responsabilité de représenter le salon. Le but, c’est d’échanger avec ces passionnés d’automobile, de passer du virtuel à la réalité."

 

Selon lui, sa présence à l’intérieur du salon permettra aussi "d’éviter des attroupements inutiles à l’extérieur qui pourraient exciter tout le monde et mener à de potentiels débordements. Un mouvement de foule avec plusieurs centaines de personnes, ça arrive vite et c’est ingérable."

En 2018, en marge du salon, la présence du Youtubeur POG dans le virage du Fairmont avait occasionné une euphorie collective et des débordements nocturnes sans précédent à Monaco, plaçant une épée de Damoclès sur l’événement.

Chaque année, la Sûreté publique place ainsi en fourrière des dizaines de puissants bolides que les propriétaires ont la fâcheuse tendance de faire pétarader. Cette année encore, le gouvernement princier a prévenu : ce sera cinq jours d’immobilisation en cas de transgression du Code de la Route.

Jean-François Ottonello.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.