“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Une équipe monégasque dans un trail pour la paix

Mis à jour le 29/03/2016 à 05:06 Publié le 29/03/2016 à 05:06
Avec deux coéquipiers, Pierre-Roger Blanc et Patrick Aubert, Jean-Victor Pastor (au centre), s'entraîne depuis des mois. Objectif de la Patrouille des glaciers : 100 km et 4300 m de dénivelés par -15° dans les Alpes suisses.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une équipe monégasque dans un trail pour la paix

L'entrepreneur monégasque Jean-Victor Pastor va participer, du 19 au 23 avril prochains, à une épreuve sportive dans les Alpes suisses. Un défi qu'il relève pour l'association Peace & Sport

Cinq kilomètres de course à pied, 2500 mètres de dénivelé en ski de randonnée, de belles pistes en ski de descente et une bonne dose d'alpinisme. Le tout les pieds dans la neige, par moins 15 degrés. Voilà pour le programme de la Patrouille des glaciers, un célèbre trail de 100km et 4300 mètres de dénivelé, entre Zermatt et Verbier, dans les Alpes suisses, initialement réservé à l'armée suisse. Une prouesse physique pour les 5000 sportifs de toutes les nationalités qui y participent. Pour la première fois, du 19 au 23 avril prochains, une équipe monégasque va prendre part à l'aventure. Et c'est l'entrepreneur Jean-Victor Pastor qui va représenter la Principauté.

Avec deux amis savoyards, Pierre-Roger Blanc et Patrick Aubert, ils vont relever le défi en y associant l'organisation Peace & Sport, avec le soutien du prince Albert II.

« Ça montre l'exemple »

Objectif : « Mettre en avant l'association en faisant quelque chose qui sort des sentiers battus, et lever des fonds pour ses actions », résume l'homme d'affaires monégasques. « Je suis un coureur et j'essaie toujours de courir pour une cause », indique-t-il encore. « La Patrouille des glaciers est l'une des plus belles courses qui existent pour qui aime la montagne. Elle regroupe des sportifs de nombreuses nationalités, il était opportun d'associer Peace & Sport au projet. »

« Habituellement, nous travaillons avec des sportifs, des champions, qu'une personnalité de Monaco nous propose cette aventure, c'est très important. Ça montre l'exemple », se réjouit Joel Bouzou, président fondateur de Peace & Sport. « D'autant que cela s'organise à quelques semaines du 6 avril, Journée internationale du sport pour le développement et la paix. Ça a du sens.»

« Nous allons porter les couleurs de l'association. Nous allons demander à nos clients de faire un don pour nous soutenir et soutenir l'organisation. J'évite habituellement de les solliciter mais là, c'est exceptionnel », souligne l'entrepreneur. « Tous ceux qui souhaitent soutenir notre démarche sont également invités à faire un don. »

Pour un camp de réfugiés en Jordanie

L'argent récolté permettra de financer les projets de terrain menés cette année par Peace & Sport, notamment un programme de paix par le sport dans le camp de réfugiés de Zaatari, en Jordanie.

« Il y a également la prochaine édition des Jeux des Grands Lacs en Afrique à organiser. Nous n'avons pas encore défini exactement les projets qui seront aidés, nous le ferons à la lumière des fonds recueillis », souligne Joel Bouzou.

Une bonne action donc, doublée d'un défi sportif. Et pour préparer ce trail de l'extrême, Jean-Victor Pastor et ses coéquipiers s'entraînent régulièrement depuis des mois (lire ci-dessous). Depuis le début, des caméras les suivent. « Elles seront également là pendant l'épreuve, indique Jean-Victor Pastor. Nous allons ensuite faire un film de toute cette aventure. Il sera remis à Peace & Sport qui pourra le diffuser. On veut donner une suite à cette histoire. »

Dirigeant du Groupe Pastor, Jean-Victor Pastor est aussi un sportif accompli. Il vaut mieux d'ailleurs, vu le défi qu'il s'apprête à relever. « Je suis un coureur de fond, dit-il, je cours un marathon et un semi-marathon par an. J'ai fait le marathon de New York plusieurs fois. Ces quinze dernières années, j'ai essentiellement fait des courses d'asphalte, la Patrouille des glaciers, c'est très différent. Nous allons fournir onze heures d'efforts, dans un milieu hostile à 4000m d'altitude, de nuit...»

Avec lui, dans la patrouille monégasque, deux Savoyards : Pierre-Roger Blanc, guide de haute montagne qui a créé une société de travaux acrobatiques, et Patrick Aubert, ancien skieur professionnel aujourd'hui dirigeant d'un camp de vacances multi-activité. Et tous les trois s'entraînent dur depuis plus de six mois. Ensemble et chacun de leur côté.

« C'est une course en équipe, on sera la majorité du temps encordés. Ça demande de bien se connaître, de repérer les forces et les faiblesses », explique Jean-Victor Pastor.

Malgré son emploi du temps chargé, lui s'entraîne deux à trois heures par jour, sept jours sur sept, à la pause de midi, le plus souvent. « Course, vélo et ski à roulettes... Je vais de Monaco au golf de Mont Agel, si vous voyez passer quelqu'un en ski à roulettes, c'est moi...», s'amuse-t-il. « J'ai également un plan de nutrition strict depuis cinq mois.»

À quelques semaines du départ, dans quel état d'esprit est-il ? « On est stressé. Mais c'est aussi ce qu'on recherche en participant. Physiquement, on sera prêt. La plus grande crainte, c'est de casser du matériel.»


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.