“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Népal tire sa révérence

Mis à jour le 02/05/2018 à 05:03 Publié le 02/05/2018 à 05:03
L'éléphante Népal s'est éteinte entourée de soigneurs, de la princesse Stéphanie et du souverain.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Népal tire sa révérence

L'une des deux éléphantes recueillies par la princesse Stéphanie et installées dans son domaine de Fontbonne, est décédée ce week-end à l'âge de 53 ans, à la suite d'une insuffisance rénale

L'information a été confirmée lundi matin. « Népal nous a quittés suite à une insuffisance rénale chronique. Elle s'est battue jusqu'au bout grâce à des soins attentionnés et dévoués. »

Arrivée il y a cinq ans sur le plateau du Mont Agel, après le sauvetage médiatique des deux éléphantes orchestré par la princesse Stéphanie, Népal, 53 ans, s'est éteinte. Elle laisse son homologue et complice Baby seule résidente du domaine de Fontbonne où la princesse Stéphanie prend soin d'elles au quotidien.

Souffrante depuis plusieurs mois

Les équipes de soigneurs et vétérinaires ont décelé l'insuffisance rénale de Népal au cours d'une prise de sang à l'hiver 2017. Depuis leur installation au Mont Agel, les éléphantes ont droit à un bilan sanguin deux fois par an. En janvier 2017, la vétérinaire note alors une anomalie dans les résultats de Népal. Et une échographie, quelques semaines plus tard, confirme la transformation rénale des organes de l'éléphant. Pour un animal de ce calibre, qui pèse plusieurs tonnes, la greffe ou la dialyse est impossible.

Depuis l'été, le rythme de vie de Népal avait été adapté. Elle avait des difficultés à manger, ne supportait plus les protéines et a été déclarée anémiée après une perte importante de poids. Malgré un traitement vitaminique pour la stabiliser, son état s'est dégradé en milieu de semaine dernière.

« Un week-end très éprouvant »

Pour un éléphant, l'âge de 53 ans est celui d'une vieille dame. Peu de pachydermes l'atteignent. Népal a été endormie dimanche aux portes de l'agonie, entourée des soigneurs, de la princesse Stéphanie et du souverain venu soutenir sa sœur cadette.

« Ce fut un week-end très éprouvant pour l'ensemble de l'équipe et pour la princesse qui est bouleversée », souffle-t-on dans son entourage.

Il faut dire que la princesse Stéphanie a noué depuis cinq ans une relation particulièrement complice avec les deux bêtes. Au terme d'une bataille administrative avec les équipes du parc de la Tête d'Or à Lyon, où les deux animaux étaient résidentes et menacées d'euthanasie pour suspicion de tuberculose, la princesse avait recueilli les deux éléphantes le 12 juillet 2013.

Installées à Fontbonne, sur un terrain particulièrement adapté pour elles, voisin du domaine des Grimaldi à Roc Agel, des tests médicaux, pratiquées par les équipes de soigneurs, avaient alors révélé que les éléphantes n'étaient finalement pas tuberculeuses. Et coulaient depuis une retraite heureuse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.