“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le Prince Albert II dans les pas sacrés des Grimaldi à San Remo

Mis à jour le 01/10/2019 à 08:49 Publié le 01/10/2019 à 09:30
Le souverain a découvert le portrait peint de Sœur Louise Marie-Thérèse.

Le souverain a découvert le portrait peint de Sœur Louise Marie-Thérèse. G. Luci/Palais princier

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Le Prince Albert II dans les pas sacrés des Grimaldi à San Remo

Le prince Albert II s’est rendu en Italie, ce samedi, pour une visite amicale dans le cadre de ses déplacements réguliers dans des territoires historiquement liés à sa famille

L’attachement du souverain aux anciens fiefs de la famille Grimaldi n’est pas un secret, au point d’avoir initié, chaque année depuis deux ans, les Rencontres des Sites historiques Grimaldi de Monaco, fin juin sur la place du Palais princier.

Un événement qui donne suite à de régulières visites dans ces anciens fiefs. Après Romans-sur-Isère et la Normandie mi-septembre, c’est en Italie que le souverain a effectué une visite amicale ce samedi.

En matinée, le souverain a dévoilé avec le maire de San Remo, Alberto Biancheri, la plaque d’appartenance aux "Sites historiques Grimaldi de Monaco" à l’entrée de la ville.

Un autel donné par le prince Antoine-Ier

Il s’est ensuite rendu au sanctuaire de Notre-Dame de la Côte. Pèlerinage que le souverain, alors prince héréditaire, avait déjà effectué en 1986.

Achevée en 1630, l’église actuelle, qui surplombe la ville et le quartier ancien de la Pigna, présente une architecture de style baroque. Elle renferme dans son transept un autel dit « des Grimaldi », provenant du couvent des religieuses de la Visitation de San Remo (partiellement détruit en 1944).

L’autel, achevé en 1737, a été donné par le prince Antoine Ier au couvent dont sa sœur, Jeanne-Marie-Dévote Grimaldi (1662-1741), en religion Sœur Louise-Marie-Thérèse, a été supérieure à trois reprises entre 1709 et 1739.

Le Prince a ainsi pu découvrir le portrait peint de Sœur Louise-Marie-Thérèse, habituellement conservé au séminaire diocésain de San Remo, ancien couvent de la Visitation.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.