Rubriques




Se connecter à

Vinci Autoroutes investit 40 millions d'euros pour moderniser ces aires de repos, notamment autour de Monaco

Dans le cadre du renouvellement de ses sous-concessionnaires, Vinci Autoroutes a lancé un vaste chantier de modernisation de 11 aires du réseau Escota. Voici ce qui est prévu aux abords de Monaco.

Marie Cardona Publié le 15/01/2022 à 14:44, mis à jour le 15/01/2022 à 14:45
Sur l’aire de la Scoperta, le cheminement des poids lourds et des véhicules légers a été totalement repensé. Photo drone Sébastien Botella

Onze aires sur les 23 que compte le réseau Escota se renouvellent. Objectifs de Vinci Autoroutes : entretenir le réseau comme le prévoit la concession avec l’État et donner envie aux usagers de s’arrêter plus souvent, particulièrement lors des grands trajets.

"Une de nos préoccupations reste la sécurité routière. Pour éviter les somnolences, il faut inviter les usagers à faire de vraies pauses", explique Laura Tardiveau, adjointe communication en charge de la zone Est chez Vinci Autoroutes.

Quelles sont les aires concernées ?

Sur l’A8, les aires de La Scoperta, Beausoleil, Bréguières Sud, Esterel, Vidauban et l’Arc sont concernées. Mais aussi Le Liouquet et Plaines Baronnes sur l’A50 et La Chaberte sur l’A57.

Coût de l’opération : "environ 40 millions d’euros", financés par Vinci Autoroutes et les sous-concessionnaires renouvelés des aires de service.

 

Respectivement première et dernière aires du réseau avant la frontière italienne, La Scoperta et Beausoleil sont des arrêts clés pour Vinci Autoroutes. Ils représentent un passage presque obligé pour tout voyageur souhaitant faire un arrêt après avoir quitté ou avant d’entrer sur le territoire italien par l’autoroute. Pour preuve, en trafic moyen journalier annuel (TJMA), les deux zones accueillent 13 000 véhicules par jour.

« Pour beaucoup d’usagers, nous sommes le premier arrêt à leur arrivée en France. Nous sommes un peu la vitrine du pays », rappelle Samir Aherdane, directeur adjoint de la station Esso de La Scoperta.

En cela, le concessionnaire autoroutier a souhaité rendre ses stations « plus représentatives des territoires sur lesquels elles sont installées », indique Laura Tardiveau.

introduction d'espèces méditerranéenes

Pour La Scoperta, par exemple, les sens de circulation en extérieur ont été remaniés avec de plus grands parkings (+10 % de places pour les voitures). Les espaces végétalisés intègrent plus d’espèces locales. Une attention particulière est portée à la gestion de la ressource en eau avec un objectif de réduire de 5 % les consommations.

La station-service du distributeur de carburant Esso a été modernisée. Certaines pompes proposent de l’Adblue pour les véhicules légers (ainsi que les poids lourds) et des bornes de recharge électrique devraient bientôt voir le jour.

 

Pour mettre en valeur la Riviera française, un grand sticker représentant une vue de Menton a été installé sur la devanture de la boutique. Cette dernière a été aussi totalement revue avec un espace de restauration intérieur agrandi autour de l’enseigne Colombus café. Une terrasse de 88 places a été créée en extérieur. « Des espaces de jeux ont aussi été installés pour les enfants pour que tout le monde puisse profiter de sa pause. » Avec un petit plus pour l’été : l’installation d’un food truck en extérieur.

Ici, les travaux sont sur le point de s’achever. La levée de réserves devrait être établie au mois de mars.

L’aire de Beausoleil change de sous-concessionnaire et passe de Avia à Leclerc. Photo drone Sébastien Botella.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.