“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La folie padel s'empare de la Principauté

Mis à jour le 29/10/2015 à 07:44 Publié le 29/10/2015 à 07:42
En septembre dernier, lors du Monte-Carlo Padel Master à Fontvieille.

En septembre dernier, lors du Monte-Carlo Padel Master à Fontvieille. Archives Mickaël Alesi

La folie padel s'empare de la Principauté

La compétition organisée en septembre dernier a eu un impact sur le club du Devens. Notamment en attirant des curieux. Et la structure veut encore développer cette activité

Les balles ont rebondi à Fontvieille. Mais elles ont fait du bruit jusqu'au Devens. L'onde de choc du Monte-Carlo Padel Master s'est ressentie sur les hauteurs de Beausoleil, au Tennis Soleil.

Où, depuis 2014, il est déjà possible de pratiquer ce sport aux confins du squash et du tennis, très populaire en Espagne ou en Amérique du Sud. La compétition organisée en septembre dernier a donné un coup d'accélérateur au Royal Riviera Padel Club.

a a été un déclencheur", lance Christian Collange, le directeur du Tennis Soleil.

"Des gens ont téléphoné pour essayer", assure l'ancien joueur de l'équipe monégasque de Coupe Davis. Les autres, ceux qui pratiquent déjà, "ont été confortés. Ils ont pu voir le top niveau mondial".

"Le sport de raquettes du IIIe millénaire"

Bref, l'organisation plutôt impressionnante - le chapiteau de Fontvieille avait été entièrement mobilisé pour accueillir la compétition, la présence des meilleurs joueurs du sport ou l'impact médiatique de l'événement ont eu un effet positif sur l'activité.

Ça tombe bien: Christian Collange veut développer la discipline aux portes de la Principauté. Ce passionné est convaincu de tenir là "le sport de raquettes du troisième millénaire". Il table donc sur un prochain afflux de pratiquants.

>>REVOIR. PHOTOS. Connaissez-vous le padel?

Selon lui, la bonne recette du padel tient en plusieurs ingrédients.

"C'est ludique, convivial, facile à jouer, on peut s'amuser en famille et même avec des niveaux différents", égrène, pêle-mêle, Christian Collange.

Et surtout, il y aurait, parmi les nouveaux venus, "un taux de renouvellement de 80%". C'est-à-dire de gens qui, après avoir essayé, continuent.

"On manque de terrains"

Autrement dit: il suffirait de rentrer dans le court grillagé et d'essayer pour être convaincu.

Aujourd'hui, Christian Collange estime que son Royal Riviera Padel Club compte quelque cent membres. Une centaine d'autres joueurs. En moins de deux ans, le bouche à oreille a fonctionné. La proximité avec les courts de tennis a joué, aussi.

Le résultat, c'est que maintenant, "on manque de terrains" au club du Devens.

Pour remédier à ce problème, Christian Collange a un projet. Une grande extension de l'activité padel sur son complexe, menée avec Monte-Carlo International Sports.*

A terme, le club compterait, en tout, cinq terrains. Plus une école de padel.

"On espère être prêts avant le printemps", avance Christian Collange. Histoire de permettre à l'activité de prendre encore un peu plus son envol. Et avant de nouveaux masters de padel à Monaco.

*Une société dédiée à la promotion du padel, déjà organisatrice du Monte-Carlo Padel Master.


La suite du direct