“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: les derniers mots des accusés avant le verdict ce mercredi

Mis à jour le 17/10/2018 à 11:00 Publié le 17/10/2018 à 10:18
Le tribunal rendra ses délibérations mercredi,après-midi.

Le tribunal rendra ses délibérations mercredi,après-midi. Photo F.C.

Procès Pastor: les derniers mots des accusés avant le verdict ce mercredi

Dix personnes sont jugées devant la Cour d'assises des Bouches-du-Rhône, à Aix-en-Provence, pour les assassinats à Nice en mai 2014 de la richissime femme d'affaires monégasque Hélène Pastor et de son chauffeur Mohamed Darwich, dont le gendre de la milliardaire.

Pascal Guichard, le président de la cour d'assises des Bouches-du-Rhône a donné la parole aux accusés avant de partir délibérer.

Wojciech Janowski

Il est accusé d'avoir commandité l'assassinat: "Je n'ai rien à ajouter à ma défense, je voudrais seulement exprimer mes excuses à Sylvia, Olivia et Lara."

Samine Said Ahmed

Soupçonné d'être le tireur: Silence.

Katarzyna Janowska

Accusée de complicité de subornation de témoin): "Je voudrais seulement dire que jamais je n'avais l'intention de faire quelque chose de mauvais par rapport à la loi française."

Al Hair Hamadi

Le guetteur: "Je suis désolé pour la famille Darwich. Ils m'ont beaucoup touché. La relation avec mon père était particulière. Je me suis retrouvé piégé dans cette affaire et j'en veux à certaine personne. Désolé pour la famille Pastor. Mes avocats ont tout dit."

Pascal Dauriac

Ex-coach sportif de Wojciech Janowski, accusé d'avoir organisé le meurtre: "Je n'ai rien à rajouter et je voudrais demander pardon à chaque membre de la famille de M. Mohamed Darwich et de Mme Pallanca-Pastor."

Abdelkader Belkhatir

L'intermédiaire, beau-frère de Pascal Dauriac: "J'ai participé malgré moi. Je n'étais pas au courant de ce qui allait se passer. Je regrette énormément ce qui s'est passé. Je ne l'ai jamais souhaité."

Salim Youssouf

Ex gendarme auxiliaire, fournisseur des munitions: "Ça fait déjà quatre ans et demi que je suis ici. Je n'ai rien à ajouter. Merci"

Omer Lohore

Complice qui proposait un nom pour remplacer le tueur prévu initialement: "Je suis désolé et je vous demande de me pardonner et demandé pardon à la famille Pastor. Dans ce procès, je suis là malgré moi. C'est un procès d'amour et de tristesse. J'ai vu des gens tristes et des gens justes comme la famille. 

Personne ne doit perdre sa famille de cette façon. Ici les larmes ne sont pas pour moi mais cette affaire m'a tuée. J'ai retenu mes larmes mais cela ne veut pas dire que je suis costaud."

Francis Pointu

Poursuivi pour faux témoignage- avez vous quelque chose à ajouter à votre défense?
"Après la plaidoirie de ma défense, non."

Anthony Colomb

Complice: "Je n'ai pas grand chose à ajouter, malgré ce qu'a pu dire l'avocat général, je n'étais pas au courant quand je suis allé à Martigues. Je me tourne une dernière fois vers les familles. J'aurais voulu être un héros mais malheureusement je ne le suis pas". 

à partir de 1 €


La suite du direct