“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

VIDEO. Le prince Albert II s'est rendu dans la Vésubie : "C'était une visite très émouvante"

Mis à jour le 09/10/2020 à 19:13 Publié le 09/10/2020 à 19:11
Le prince Albert II à son arrivée à l'héliport de Monaco.

Le prince Albert II à son arrivée à l'héliport de Monaco. Photo Cyril Dodergny

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

VIDEO. Le prince Albert II s'est rendu dans la Vésubie : "C'était une visite très émouvante"

Tout juste revenu d'un voyage officiel en Serbie, le souverain a embarqué dans un hélicoptère, ce vendredi après-mid, pour survoler Saint-Martin de Vésubie et faire une halte à Roquebillière.

Désireux de ne pas perturber l'impressionnant corridor aérien qui traverse la vallée de la Roya pour alimenter en vivres et matériels les villages enclavés de Tende ou Saint-Dalmas de Tende, le prince Albert II a préféré différer sa visite aux populations durement frappées dans la Roya.

Le prince Albert II a en revanche survolé Saint-Martin Vésubie et fait une halte à Roquebillière pour constater les terribles dégâts de la tempête Alex. 

"Une visite indispensable"

"C'était une visite très émouvante et indispensable à faire pour apporter notre soutien moral aux habitants", a commenté le souverain à son arrivée à l'héliport de Monaco.

Le souverain était accompagné du ministre d'Etat, Pierre Dartout, du préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, et du président du Conseil national de Monaco, Stéphane Valeri. 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.