Quelle était cette fumée noire qui se dégageait du chantier Mareterra à Monaco?

Ce lundi vers 10h30, les sapeurs-pompiers de Monaco sont intervenus sur le chantier Mareterra, celui de l'extension en mer, pour un feu de transformateur haute tension. Il n'y a aucun blessé ou personne incommodée par les fumées.

Thibaut Parat Publié le 31/10/2022 à 13:15, mis à jour le 31/10/2022 à 17:47
Une épaisse fumée noire était visible à des kilomètres à la ronde. Photo Sandrine Borelli-Fabri

Une épaisse fumée noire visible à des kilomètres à la ronde. Ce lundi peu après 10 h 30, les sapeurs-pompiers de Monaco ont été appelés pour un incendie en cours sur le chantier de Mareterra, où des immeubles et villas de luxe sont en construction depuis plusieurs années.

Arrivés sur ce site de six hectares – qui redéfinit les frontières de la Principauté – vingt-cinq soldats du feu placés sous le commandement du capitaine Olivier Masson ont attaqué les flammes s’échappant de l’un des deux transformateurs haute tension du chantier, placé dans un conteneur quelques mètres derrière les quais blocs de l’accroche du Larvotto.Un drone utilisé lors de l’intervention

Avec cet incident, le chantier été totalement arrêté de 11h40 à 15h et ne reprendra à 100 % que mercredi matin.

Si le foyer du feu a été rapidement maîtrisé, celui-ci s’est toutefois propagé à des câbles situés dans une gaine technique sous le transformateur, rendant l’intervention plus délicate techniquement.

Des reconnaissances ont, par ailleurs, été effectuées au sein du Grimaldi Forum pour s’assurer que les fumées toxiques ne s’étaient pas infiltrées dans le centre des congrès. Ce qui n’était pas le cas. Un drone a également été utilisé depuis la caserne de Fontvieille pour repérer les lieux et aider à la prise de décision.

Aucune personne n’a été blessée ou incommodée par les fumées.

À 16 heures, les sapeurs-pompiers ont effectué des rondes pour s’assurer que l’incendie ne repartait pas.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.