Rubriques




Se connecter à

Le prince Albert II fustige les "voyous" qui alimentent "anonymement" les Dossiers du Rocher

A l'occasion du traditionnel entretien de la Fête nationale, le prince Albert II a affirmé ce mercredi à Monaco-Matin que la campagne de déstabilisation qui vise certains de ses proches collaborateurs sur Internet le "navre mais ne l’impressionne pas".

Thomas MICHEL et Cédric VERANY Publié le 18/11/2021 à 18:00, mis à jour le 18/11/2021 à 12:13
exclusif
"Cela me navre mais ne m’impressionne pas", avertit le prince Albert II au sujet des "Dossiers du Rocher". Photo Jean-François Ottonello

Depuis quelques semaines, via un site internet et sur les réseaux sociaux, un groupe anonyme baptisé "Les dossiers du Rocher" entend dénoncer des personnalités de la Principauté, proches du souverain qui influenceraient les institutions de Monaco dans leurs propres intérêts. Une manœuvre qui apparaît faite pour fragiliser les institutions.


Une vaste campagne de déstabilisation vise votre cercle proche de collaborateurs sur Internet, alors même que vous vous apprêtez à annoncer un remaniement du gouvernement notamment. Êtes-vous convaincu que le timing n’est pas dû au hasard ?
Je ne peux pas faire de commentaires. Tout ce que je sais c’est que ce sont des méthodes employées par des personnes peu scrupuleuses, pour être poli. En l’étant moins, je dirais que ce sont des voyous qui se cachent derrière un anonymat !Les informations qui sont colportées par cette campagne odieuse, si elles avaient ne serait-ce qu’une once de sérieux, pourquoi les déployer par des sites anonymes avec de faux journalistes ? Je le redis, c’est une campagne de publications anonymes mensongères et nous espérons que les enquêteurs pourront découvrir qui sont les commanditaires. Cela me navre, mais ne m’impressionne pas. Ce n’est pas cette campagne qui va m’empêcher, avec le ministre d’État de procéder à des changements au gouvernement et au Palais.


Aucun lien de confiance ne s’est brisé avec vos collaborateurs avec les changements de postes à venir ?
Non. À part le ministre d’État et moi-même, personne n’est au courant de changements qui pourraient intervenir. Certains noms n’ont pas été encore déterminés. Rien n’est couché sur une feuille de papier.

 

"l’enquête internationale
doit absolument progresser pour
que nous sachions
la vérité"


Monaco et ses personnalités ont déjà fait l’objet d’attaque en ligne ces dernières années, mais cette fois les moyens semblent bien plus conséquents…
C’est vrai, au regard du nombre de sites créés dans plusieurs pays pour cette campagne, il faut, en effet, des moyens très conséquents. Ce ne sont pas de petits hackers amateurs qui font cela. C’est vraiment une structure organisée. C’est pourquoi l’enquête internationale doit absolument progresser pour que nous sachions la vérité.


Avez-vous eu les premiers retours de l’enquête ?
Aucun ! Je laisse faire la justice, je ne vais pas m’immiscer ne serait-ce que pour demander des informations. Nous verrons cela le moment venu.


De nombreux documents internes au Palais princier ont commencé à fuiter, les serveurs du Palais ont-ils pu être piratés ?
J’ai longuement échangé avec les personnes en charge du service informatique du Palais, rien ne permet de démontrer que les serveurs du Palais ont été piratés, et c’est un soulagement. Ce sont certaines personnes, extérieures au Palais, qui ont vu leur serveur ou leur ordinateur piratés.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.