Grand Prix de Monaco : "Les dirigeants de la Formule 1 ne nous embêteront pas sur nos spécificités", assure le prince Albert II

A l'occasion d'un entretien accordé à Monaco-Matin, le prince Albert II revient sur la prolongation du contrat liant la Formule 1 à Monaco et précise les champs d'action pour lesquels le promoteur prendra la main. Tout en assurant que l'Automobile Club de Monaco veille à maintenir le standing de l'événement.

Article réservé aux abonnés
Propos recueillis par Thomas MICHEL et Cédric VERANY Publié le 18/11/2022 à 13:45, mis à jour le 18/11/2022 à 09:07
exclusif
Albert II : "On a pour l’instant toujours autant de demandes de personnes qui veulent venir goûter à cette expérience". Photo Jean-François Ottonello

Un nouveau contrat lie la F1 à Monaco pour trois ans. Le président de l’Automobile Club de Monaco, Michel Boeri, a laissé entendre dans nos colonnes que le cahier des charges ne pourrait sûrement pas être appliqué à la lettre. Les négociations se poursuivent-elles ?
J’ai la certitude et l’assurance que les dirigeants de la F1 ne vont pas nous contraindre. Ils connaissent très bien la situation du Grand Prix à Monaco et ne pourront pas appliquer à la lettre toutes les exigences qu’ils demandent à d’autres circuits. Je pense qu’il n’y aura pas de problème. C’était impensable même pour Liberty Media de ne pas avoir Monaco dans son calendrier. Il fallait discuter de certaines choses, c’est un changement important mais on garde une partie de nos prérogatives. Le dialogue est continu, nous verrons les détails, mais ils ne nous embêteront pas sur nos spécificités. Ils prendront la main sur la communication, sur la production de télévision, sur la marque Grand Prix de Monaco, mais pas sur tous les sponsors pour l’instant. Tout cela sera géré en bonne intelligence avec l’Automobile club bien entendu.


Ne craignez-vous pas que le Grand Prix de Monaco perde son ambiance populaire au profit d’une manifestation premium ?
L’ambiance populaire sera présente et nous ferons les efforts nécessaires pour accueillir le plus large public possible. La notoriété qu’a la F1, et surtout la notoriété retrouvée outre-Atlantique avec la série de Netflix, a changé la donne. On a pour l’instant toujours autant de demandes de personnes qui veulent venir goûter à cette expérience.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.