“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

VIDEO. Il y a un an, Claude Lelouch filmait Charles Leclerc à toute vitesse dans les rues de Monaco

Mis à jour le 20/05/2021 à 15:54 Publié le 20/05/2021 à 16:00
Le cinéaste et le pilote réunis le 24 mai 2020 sur la place du Casino, date à laquelle devait se tenir le Grand Prix annulé, pour filmer un court-métrage dans les rues de la Principauté.

Le cinéaste et le pilote réunis le 24 mai 2020 sur la place du Casino, date à laquelle devait se tenir le Grand Prix annulé, pour filmer un court-métrage dans les rues de la Principauté. Photo Michael Alési/Dir’Com’

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

VIDEO. Il y a un an, Claude Lelouch filmait Charles Leclerc à toute vitesse dans les rues de Monaco

Alors que la Covid-19 avait conduit à l’annulation du Grand Prix en 2020, le réalisateur avait profité de la journée pour filmer le pilote à 240 km/h dans les rues désertes de Monaco

Il y a an, la pandémie frappant la planète avait eu raison du Grand Prix… mais pas de l’engouement artistique de Claude Lelouch.

Et en "remplacement" d’une course contrainte à l’annulation le 24 mai 2020, la place du Casino était devenue, à l’aube blême, le théâtre d’un événement cinématographique inédit et historique.

Au casting un monstre sacré du cinéma français et une gloire montante du sport monégasque. Claude Lelouch et Charles Leclerc en tandem sur le tourniquet de la Principauté. Le premier filmant le second au volant d’une Ferrari SF90 Stradale modèle hybride.

Cette séquence folle avait été imaginée par le cinéaste lui-même. Demandant au jeune pilote de pousser les chevaux sous le capot, dans les rues désertées de Monaco pour enregistrer un remake de sa folle traversée de Paris.

Une "ballade" immortalisé en 1976 dans un court-métrage intitulé C’était un rendez-vous devenu culte où Claude Lelouch lui-même fonce à toute berzingue dans les rues de la capitale française qui s’éveille, de la place de l’Étoile au parvis du Sacré-Cœur.

OVNI cinématographique

Cette fois, pour cette suite monégasque, Lelouch avait cédé le volant à Charles Leclerc, prenant la place du mort, caméra au poing. Et bien dans son rôle, le pilote Ferrari remplissait sa mission, avec des pointes à 240 km/h dans les rues de la Principauté. Avant une séquence finale avec le prince Albert II en guest star.

Cet OVNI du 7e art, baptisé Le Grand Rendez-Vous, avait été diffusé quelques jours après sa captation sur Canal+.

Il est toujours visible pour les abonnés de la chaîne cryptée… ou sur YouTube.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.