Rubriques




Se connecter à

Malgré les restrictions sanitaires, la ferveur était bien présente pour la Sainte-Dévote à Monaco

Les Monégasques et amis de la Principauté se sont rassemblés, ce mercredi soir, sur l’Esplanade du port Hercule, pour implorer la protection de la Sainte Patronne.

Joëlle Deviras Publié le 27/01/2022 à 13:44, mis à jour le 27/01/2022 à 13:44
photos
Le prince Albert-II et le prince héréditaire Jacques ont embrasé la barque de la Sainte Devote Photo Jean-François Ottonello

Covid oblige, les festivités de la Sainte-Dévote ont été réduites à l’expression la plus simple ce mercredi soir, sur l’esplanade du port Hercule. Les fidèles ne se sont pas tous réunis en l’Église, pas de rassemblement populaire aux côtés du Prince accompagné de ses deux enfants Jacques et Gabriella ainsi que de la Princesse de Hanovre, Mélanie-Antoinette de Massy et Louis Ducruet pour l’embrasement de la barque, pas de clous noircis à ramasser en guise de porte-bonheur, pas de feu d’artifice non plus.

L'ensemble de la famille princière a assisté à l'embrasement de la barque de la Sainte Devote Photo Jean-François Ottonello.
Le prince héréditaire Jacques et sa soeur, la princesse Gabriella assistent comme chaque année à la Sainte Devote. Photo Jean-François Ottonello.

Toutefois, malgré la froideur et l’humidité, la ferveur était tout de même présente pour implorer la protection de la Patronne de Monaco. Assis sur des chaises séparées les unes des autres, une centaine de Monégasques et amis de la Principauté ont d’abord assisté, sur écran géant, à l’arrivée de la barque et à la bénédiction des reliques tandis qu’une procession se dirigeait jusqu’à l’Église Sainte-Dévote.

La procession de la Sainte Patronne de Monaco Photo Jean-François Ottonello.
Au même moment de l’arrivée de la barque et de la bénédiction des reliques, la procession de la Sainte Patronne se dirigeait jusqu’à l’Église Sainte-Dévote. Photo Jean-François Ottonello.

Les fidèles habituellement invités à s’installer dans la nef sont restés sur l’Esplanade du port pour voir, à distance, le Salut du Très Saint Sacrement présidée par Monseigneur Dominique-Marie David. Puis la famille princière s’est rendue jusqu’à la barque, installée face au public mais dans un espace délimité et inaccessible à tous. Le spectacle de l’embrasement s’est ainsi déroulé sans la jubilation habituelle de la population.

Ce jeudi matin, suite des célébrations avec l’accueil des reliques en la cathédrale suivi de la messe pontificale à 10 heures et de la procession solennelle des reliques sur le Rocher.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.