Rubriques




Se connecter à

Procès Pastor: le président de la cour demande l’audition d’Eric Dupond-Moretti comme témoin

L’ancien avocat du principal accusé, devenu Ministre de la Justice entretemps, pourrait être entendu dans la salle d’assises du palais Monclar dans les prochains jours.

C.C. Publié le 26/10/2021 à 13:12, mis à jour le 26/10/2021 à 14:38
L’ancien avocat du principal accusé, devenu Ministre de la Justice entretemps, pourrait être entendu dans la salle d’assises du palais Monclar dans les prochains jours. Photo Franz Chavaroche

C’est une démarche inhabituelle dans une affaire décidément hors norme. Le procès Pastor en appel a été marqué par une intervention du président de la cour d’assises, ce mardi matin, à Aix-en-Provence. Patrick Ramael a demandé l’audition en qualité de témoin de l’actuel Garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti. Explications.

Lors du procès en première instance, à l’automne 2018, le célèbre pénaliste défend Wojciech Janowski, aux côtés de Me Luc Febbraro. Leur client est accusé d’avoir commandité le double assassinat d’Hélène Pastor et de Mohamed Darwich, le 6 mai 2014 à Nice. Il nie en bloc.

Dans sa plaidoirie, Me Dupond-Moretti prend le contre-pied de Janowski. Il reconnaît sa culpabilité pour un assassinat, et non deux: celui de la milliardaire monégasque.

 

Condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, Janowski déposera plainte contre Me Dupond-Moretti quelques mois plus tard. "Il m’a trahi", a-t-il encore asséné au premier jour d’audience à Aix, le 18 octobre dernier. Janowski assure n’avoir donné aucun mandat à son avocat de l’époque pour plaider coupable. Selon lui, "Acquittator" aurait voulu "justifier sa réputation, en ajoutant un acquittement pour M. Mohamed Darwich".

 

Courrier adressé à Jean Castex

Qu’en pense l’intéressé? Il aura peut-être l’occasion de le dire aux jurés. Depuis le premier procès, Janowski a confié ses intérêts à Mes Jean-Jacques Campana et Joseph Lapina. Et Eric Dupond-Moretti a été nommé Ministre de la Justice. Mais le président Ramael a relancé l’accusé sur leur différend, ce mardi matin. Plusieurs avocats de la partie civile aussi.

"Ce n'est certainement pas du côté de la partie civile que nous souhaitons voir le Garde des Sceaux entendu comme témoin, indique Me Baudoux, l'un des avocats de Gildo Pallanca-Pastor. Cela créerait à mon sens une véritable question de secret professionnel et cela serait donner du crédit à Janowski. Or je considère qu'il n'en a aucun. On est dans l'ignominie janowskiesque." Ses confrères de la partie civile, Mes Herzog et Mattei, ont pressé l'accusé de questions ce mardi matin.

Patrick Ramael a alors lu à l’audience un courrier adressé à Jean Castex. Il demande au Premier Ministre de permettre à son Garde des Sceaux d’être entendu au procès Pastor-Darwich, en qualité de témoin.

Une telle décision devrait recevoir l’aval préalable du conseil des ministres. Un feu vert ouvrirait la voie à une configuration judiciaire insolite, sinon inédite.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.