Rubriques




Se connecter à

Affaire Pastor: après plusieurs reports liés à la Covid, le procès en appel va enfin s’ouvrir à Aix

Procès Pastor, acte IV. Pour la quatrième fois, l’affaire du double assassinat d’Hélène Pastor et Mohamed Darwich vient devant la justice. Ce sera à Aix-en-Provence, devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône, du 18 octobre au 19 novembre.

Christophe CIRONE Publié le 11/10/2021 à 22:15, mis à jour le 26/10/2021 à 13:16
Lors de la reconstitution de la fusillade devant l’hôpital Larchet 2, à Nice, en février2017. (Photo Sébastien Botella/Jean-François Ottonello)

À cette date, sauf nouveau coup de théâtre, le verdict en appel sera enfin rendu dans cette affaire criminelle, la plus retentissante de la décennie écoulée sur la Côte d’Azur. La crise sanitaire a retardé son épilogue judiciaire.

Les faits

Nice, le 6 mai 2014 au soir. Un tireur et son complice guettent Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur Mohamed Darwich, 63 ans, à la sortie de l’hôpital Larchet 2. Hélène Pastor vient de rendre visite à son fils Gildo, hospitalisé. La milliardaire monégasque et son chauffeur égyptien sont criblés de plombs dans leur voiture. Ils succomberont à leurs blessures quelques jours plus tard.

Un mois et demi après, la police judiciaire réalise un vaste coup de filet. Coup de tonnerre à Monaco. Wojciech Janowski, consul honoraire de Pologne en Principauté et gendre d’Hélène Pastor, est accusé d’avoir commandité son assassinat. Un crime qu’il reconnaît en garde à vue, avant de se rétracter.

Retardé par la Covid

Wojciech Janowski, cconsul honoraire de Pologne à Monaco, est accusé d’avoir commandité l’assassinat de sa belle-mère. Photo Eric Dulière.

Malgré ses dénégations, l’ex-consul de Pologne est condamné, au terme du premier procès, le 17 octobre 2018. Son avocat, un certain Eric Dupond-Moretti, a plaidé coupable pour le seul assassinat d’Hélène Pastor - contre l’avis de son client. Verdict: réclusion criminelle à perpétuité.

Même sanction pour Samine Said Ahmed, identifié comme le tireur, et Al Hair Hamadi, le guetteur. Pascal Dauriac, le coach sportif qui a orchestré la funeste opération, écope de 30 ans de réclusion. Tous les quatre interjettent appel. Deux des dix accusés sont acquittés. L’un d’eux, Omer Lohore, sera également rejugé: le parquet a fait appel.

Début mars 2020, le procès en appel s’ouvre à Aix. Il est stoppé net deux semaines plus tard. Un autre couperet est tombé, celui du confinement. L’affaire revient aux assises début novembre 2020… alors que débute le deuxième confinement. La flambée de Covid-19 n’est pas le seul problème: le tireur présumé risque d’être rejugé à part. Plusieurs avocats plaident le renvoi. Requête entendue, après une petite journée d’audience.

Cinq accusés rejugés

La milliardaire monégasque Hélène Pastor, héritière d’un empire immobilier, avait succombé à ses terribles blessures. Archives NM.

Près d’un an plus tard, retour à la case départ. Cinq accusés comparaissent face aux jurés. Quatre sont toujours détenus. Certains ont changé d’avocat entre-temps. L’ex-conseil de Wojciech Janowski est même devenu garde des Sceaux. Mais la défense aura fort à faire, une fois encore, pour égratigner l’enquête orchestrée par la PJ de Nice, souvent citée comme un modèle du genre.

Les débats seront conduits par le président Patrick Ramael. L’avocat général Pierre Cortes portera l’accusation. Dix parties civiles, elles, espèrent le point final d’une affaire qui a défrayé la chronique, mais surtout brisé plusieurs familles.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.