Rubriques




Se connecter à

"Notre adversaire a fait un super match" : les réactions après le match Rumilly-Vallières - Monaco (1-5) en Coupe de France

Monaco s'est qualifié pour la finale de la Coupe de France, au terme d'une rencontre face à Rumilly-Vallières.

La rédaction Publié le 14/05/2021 à 00:06, mis à jour le 14/05/2021 à 00:08
Niko Kovac, entraineur de l'AS Monaco Photo Jean-François Ottonello.

Niko Kovac (entraîneur de l'AS Monaco)

"Je veux saluer la performance de mon adversaire qui a fait un super match, nous a pressé haut, a joué crânement sa chance. Peut-être que le but était nécessaire pour nous réveiller. On est monté en puissance ensuite, au niveau du rythme, c'était mieux. On mérite la victoire. Après le but, je n'ai pas eu peur. Il restait encore 70 minutes à jouer. J'ai confiance en mes joueurs. Je suis heureux d'être en finale de la Coupe contre Paris, une superbe équipe. On voulait être européen, on l'est. Maintenant on a l'occasion de gagner un trophée. Les joueurs sont très déterminés. Ils veulent aller le plus haut possible. Dimanche, un grand match nous attend. Nous sommes très concentrés. La finale mercredi ? On vit des temps difficiles. Il faut l'accepter. En Allemagne, la Coupe se jouera aussi à une date inhabituelle. Mon équipe est prête, on ne va pas se plaindre. Se qualifier aujourd'hui était aussi important pour maintenir notre dynamique, la bonne humeur. On pourrait récupérer Diop, Diatta, Jove. Ce seront des solutions supplémentaires. J'aime la Coupe et ses matchs couperets. C'était déjà le cas quand j'étais joueur. Je suis là pour au minimum 2-3 ans, j'espère poursuivre ma bonne série le plus longtemps possible dans cette compétition. La finale ? C'est une très belle affiche dans un super stade. On est outsider car ils ont plus d'expérience que nous. Les deux équipes se respectent beaucoup"

Fatsah Amghar (entraîneur de Rumilly-Vallières)


"Il y a forcément de la déception. Maintenant, on est fier de notre parcours. On a ouvert le score même si on rentre à la mi-temps avec un score défavorable. Je suis fier de mes joueurs car on a posé quelques problèmes à Monaco. On a aussi vu ce qu'est le très haut niveau. Bien évidemment, on y a cru. L'entame de la seconde période nous fait du mal. On a payé nos erreurs cash. On a vécu d'énormes émotions, le départ au stade devant des milliers de personnes est inoubliable. On voit avec notre début de match que ça nous a boosté. Mes joueurs sont des héros, peu importe ce qu'il s'est passé ce soir (lire hier).Ils viennent de vivre quelque chose qui arrive une fois dans une vie. Ils ont grandi en tant que sportif, en tant qu'homme. Ça a été une saison étrange avec le Covid mais ça reste une année indescriptible. La haie d'honneur ? Etre applaudi par des joueurs comme Ben Yedder, Fabregas, c'est une grande fierté."

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.