“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Face à l'OM, l'AS Monaco veut enchaîner

Mis à jour le 26/11/2016 à 17:02 Publié le 26/11/2016 à 17:02
Fabinho, Sidibé, Germain ou Glik franchissent tous les obstacles cette saison.

Fabinho, Sidibé, Germain ou Glik franchissent tous les obstacles cette saison. (Photo J-F.Ottonello)

Face à l'OM, l'AS Monaco veut enchaîner

L’ASM va disputer son vingt-deuxième match de la saison ce samedi après-midi (17 h 10) contre l’OM et ne semble pas décidée à stopper sa bonne dynamique, toujours invaincue à domicile

Mardi soir, Mauricio Pochettino, le coach de Tottenham éliminé de la Ligue des Champions, s’est présenté en conférence de presse d’après match, moins dépité que les journalistes anglais qui le suivaient.

Pour expliquer la défaite 2-1 contre Monaco, et la sortie de route en C1, l’ancien joueur du PSG s’est appuyé sur « le calendrier » et « la difficulté de jouer la Premier League et la Ligue des champions ».

Un choc pour tous les suiveurs de l’ASM, qui avaient pris l’habitude d’entendre ces arguments du côté de La Turbie. Mais ça, c’était avant. Parce que cette saison, le calendrier chargé des Munegus n’a aucune incidence sur les résultats.

Marseille, qui se présente cet après-midi au Louis-II, est prévenu : Monaco ne s’est jamais incliné en championnat après un match européen (6 victoires, 1 nul). Tombés au champ d’honneur : Nantes, PSG, Rennes, Metz, Montpellier, Nancy. Seul Guingamp est venu chercher un match nul. 

Et dans l’escarcelle de la meilleure attaque d’Europe, pas moins de 28 buts sur ces 7 matches ! En gros, pour arrêter Monaco cette saison, il faut plus qu’un calendrier chargé et une rencontre en milieu de semaine.

Du moins pour l’instant.L’ASM affiche 22 matches au compteur contre 14 pour les Marseillais. Et toujours pas essoufflée. Enfin presque pas.

La dernière rencontre a laissé des traces. « Falcao, Lemar et Mendy ont terminé le match très fatigués, a avoué Jardim. Mais tout le monde veut jouer contre Marseille... alors nous verrons. Parce qu’on a quand même eu 4 jours de récupération. »

Une dynamique solide

Serrer les dents et souffler mardi contre Dijon, lors de la 15e journée, voilà la tendance.

Si Monaco arrive à franchir tous les obstacles qui se présentent, sans ralentir, c’est parce que le club a parfaitement réussi son intersaison en se renforçant intelligemment. « Sans oublier le côté formation, en permettant aux jeunes joueurs d’avoir du temps de jeu », expliquait Jardim.

Ainsi, dans sa rotation, l’ASMne perd pas en qualité.La dynamique est solide avec seulement trois matches perdus cette saison.Une harmonie enviée par Rudi Garcia, nouveau coach de l’OM.

L’ex-boss de la Roma prend petit à petit ses marques, et ne cache pas son envie de recruter un joueur par ligne cet hiver.

De son côté, Leonardo Jardim espère garder tout le monde lors du mercato de janvier, conscient d’avoir créé un groupe. D’autant qu’il aime à rappeler « que les équipes ne s’achètent pas au supermarché ».

Dans le passé, le Portugais avait fait les frais d’un marché des transferts trop agité. Du passé, on vous dit. 

à partir de 1 €


La suite du direct