“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Pluie de cotillons sur la piste aux talents

Mis à jour le 26/01/2012 à 10:48 Publié le 26/01/2012 à 07:13
La soirée de gala a commencé avec le numéro des Infernal Varanne : les Français tournent à moto dans des sphères de 4,25 mètres de diamètre. Ils ont réussi l'exploit de rouler à six en même temps autour d'une jeune femme placée au centre de la structure métallique. Ci-dessous , la complicité entre la Princesse Stéphanie et sa fille Pauline, prête à reprendre le flambeau avec New Generation, compétition dédiée aux jeunes artistes les 4 et 5 février prochains. En bas , la princesse Charlène a assisté à la représentation aux côtés du souverain qui a remis, avec la princesse Stéphanie, un Clown d'or à la famille Cassely.

La soirée de gala a commencé avec le numéro des Infernal Varanne : les Français tournent à moto dans des sphères de 4,25 mètres de diamètre. Ils ont réussi l'exploit de rouler à six en même temps autour d'une jeune femme placée au centre de la structure métallique. Ci-dessous , la compl... Franz Chavaroche

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pluie de cotillons sur la piste aux talents

Les spectateurs, non contents d'applaudir à tout rompre n'ont pas hésité à taper des pieds pour saluer les performances des artistes. Et sur la piste de Fontvieille, il y en a eu beaucoup.

À plusieurs reprises les gradins ont tremblé. Les spectateurs, non contents d'applaudir à tout rompre n'ont pas hésité à taper des pieds pour saluer les performances des artistes. Et sur la piste de Fontvieille, il y en a eu beaucoup. Mardi, la soirée de gala s'est achevée entre émotion et jubilation. Onze Clowns, d'or, d'argent et de bronze, un prix spécial du jury, une coupe en souvenir de la princesse Antoinette… autant de récompenses pour autant de prouesses.

Car à voir les acrobates, contorsionnistes, dresseurs et autres trapézistes, difficile d'imaginer à quel point ils ont du s'entraîner, répéter inlassablement jusqu'à la réalisation parfaite de leurs numéros. Mais ils restent des hommes alors l'erreur est permise. Lorsqu'un artiste manque la réception de son saut, c'est tout le chapiteau qui s'est levé pour l'encourager.

À la fin de la représentation, l'heure de la remise des prix a sonné. Tour à tour, la princesse Stéphanie et sa fille Pauline ainsi que le souverain et la princesse Charlène ont confié les précieuses statuettes aux meilleurs artistes. Les plus hautes récompenses sont allées aux dresseurs d'éléphants de la famille René Cassely et à la troupe acrobatique du cirque de Shanghai, notamment à Cai Yong, un jeune équilibriste qui, en 2006 alors qu'il n'avait que 13 ans avait déjà été gratifié d'un K d'or lors de la Première rampe de Monte-Carlo.

Jusqu'à la fin de la semaine, le public pourra revoir ces numéros lors des shows des vainqueurs.

 

Cirque - 15768989.jpg
Cirque - 15768987.jpg
Cirque - 15768984.jpg
Cirque - 15768985.jpg

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.