“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'Hôtel de Paris ferme: 3.000 lots mis aux enchères à Monaco

Mis à jour le 07/10/2014 à 09:48 Publié le 06/10/2014 à 07:35
La commode, le bureau, le secrétaire et le salon de la chambre de Churchill, la vaisselle Constellation et les tabourets du Grill : quelques lots qui pourraient s'envoler…

La commode, le bureau, le secrétaire et le salon de la chambre de Churchill, la vaisselle Constellation et les tabourets du Grill : quelques lots qui pourraient s'envoler… Michael Alesi

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

L'Hôtel de Paris ferme: 3.000 lots mis aux enchères à Monaco

Alors que le cinq-étoiles monégasque entame le déménagement de son mobilier avant sa rénovation complète, Artcurial a répertorié quelque 8000 objets qui seront proposés à lavente du 25 au 28 janvier

Alors que le cinq-étoiles monégasque entame le déménagement de son mobilier avant sa rénovation complète, Artcurial a répertorié quelque 8000 objets qui seront proposés à lavente du 25 au 28 janvier

Après le Crillon et le Plaza Athénée à Paris, nous allons vendre aux enchères l'essentiel du mobilier de l'Hôtel de Paris. À partir de quelques centaines d'euros, chacun pourra s'offrir une petite partie du mythe du palace de Monte-Carlo. » François Tajan, coprésident d'Artcurial, et une dizaine de collaborateurs travaillent d'arrache-pied depuis le 8 septembre pour faire des 25, 26, 27 et 28 janvier des journées exceptionnelles pour tous les amateurs de ventes aux enchères.

Après un mois d'inventaire, 3 000 lots ont été sélectionnés en concertation avec Charlotte Lubert-Notari, responsable du patrimoine historique de la Société des Bains de Mer, propriétaire de l'hôtel. Rien du hall du cinq-étoiles ne quittera Monte-Carlo. Mais les 130 chambres et suites vont être entièrement redécorées dans le cadre des travaux de rénovation de l'hôtel. Aussi le mobilier d'aujourd'hui est-il déménagé en vue de la vente dirigée par François Tajan, Stéphane Aubert et Astrid Guillon, fin janvier, dans les ors de la salle Empire. Du mobilier Louis XV ou Louis XVI - la décoration emblématique française, très présente dans les hôtels de luxe et palaces - ou de style contemporain.

Le décor historique du Grill depuis 1959

Les petits objets de décoration et les lampes devraient partir pour une centaine d'euros. Les grosses pièces pour quelques milliers… Les lits seront-ils si recherchés ? « La literie ne se vend pas aux enchères habituellement,explique Astrid Guillon, commissaire-priseur, en charge des inventaires.Mais la provenance de l'objet est essentielle pour l'acheteur. Avoir, chez soi ou dans sa résidence secondaire, une chambre de l'Hôtel de Paris peut aiguiser les convoitises. » Et de rappeler le succès colossal de la vente aux enchères orchestrée par Artcurial au mythique Crillon : « Nous avons reçu 25 000 visiteurs en cinq jours ; quasiment autant que la vente Pierre Bergé et Yves Saint Laurent au Grand Palais. Et les prix ont parfois été décuplés. » En avril 2013, le produit des quelque 3 500 lots du Crillon a été de six millions d'euros…

À noter également les objets du restaurant Le Grill : « Un décor historique datant de 1959 », précise Charlotte Lubert-Notari. Tant de souvenirs, tant de rêves vont ainsi quitter Monaco et trouver nouvel acquéreur pour une seconde vie quelque part dans le monde.

Des tables, des chaises, des bureaux, des lithographies, des lits, des rideaux, de la vaisselle, des luminaires…, le public n'aura que l'embarras du choix pour meubler une chambre ou un salon, non pas à la manière d'un cinq-étoiles, mais avec le vrai mobilier de l'Hôtel de Paris Monte-Carlo.
 


 

>> Savoir +

 

Hôtel de Paris, Monte-Carlo. Exposition du 21 au 24 janvier. Vente, salle Empire, du 25 au 28 janvier.

 

>> Une idée des prix

- 600 à 1 000 euros : c'est le prix auquel pourrait partir la literie.

- Entre 300 et 600 euros : l'estimation pour un porte-bagages, un porte-parapluies et un nécessaire à chaussures.

- 300 euros : l'estimation pour un lot de deux peignoirs, deux draps de bain, deux serviettes et deux chaussons.

- Entre 200 et 300 euros : l'estimation pour un lot de 12 assiettes Constellation.

- Entre 6 000 et 8 000 objets répartis en 3 000 lots sont proposés à la vente.

- 30 personnes d'Artcurial devraient être présentes pour l'exposition puis la vente en janvier.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.