Rubriques




Se connecter à

Urgence climatique : "Il y a une fenêtre qui est en train de se fermer", selon le prince Albert II

Le prince Albert II revient sur sa participation à la COP26 et la déception que l’accord final suscite. Dénonçant le "comportement égoïste" de certains États et la pression des lobbys, le Prince invite les Monégasques à poursuivre leurs efforts, et notamment les copropriétaires à se manifester pour permettre d’accélérer la transition énergétique dans le bâti du pays.

Thomas MICHEL et Cédric VERANY Publié le 19/11/2021 à 13:29, mis à jour le 19/11/2021 à 13:31
exclusif
En septembre dernier, le souverain a effectué un vol en avion électrique entre Nice et Monaco, opéré par Raphaël Domjan. Photo Axel Bastello / Palais princier

Les résultats de la COP 26 n’ont pas été aussi réjouissants qu’attendu.  Le temps presse, pourtant, avant d’atteindre le point de non-retour dans la dégradation de la planète Terre. Êtes-vous inquiet que la crise sanitaire et économique détourne le regard des grands décideurs de cette question environnementale ?
J’ai senti lorsque j’étais à Glasgow qu’il y avait une vraie envie d’aboutir sur les questions de la déforestation, sur l’arrêt des subventions d’État pour les énergies fossiles. Mais je regrette ces revirements et ces changements de posture à la dernière minute. Cela fait des mois, pourtant, que les équipes de négociations de tous les pays communiquent. Il y a encore trop de visions à court terme, et des visions d’états sur un certain modèle économique. Il faut absolument en sortir, sinon on avancera jamais.
Tout le monde sait, à l’écoute des spécialistes et des scientifiques, qu’il y a une fenêtre qui est en train de se fermer. Tous les signes sont là. Je ne comprends pas ce comportement égoïste, voire irresponsable d’avoir pour posture de toujours vouloir maintenir les énergies fossiles dans l’aspect économique. On sait qu’on doit en sortir, de manière progressive bien sûr, pas du jour au lendemain. Mais entamons le processus maintenant, n’essayons pas de retarder les choses. Je constate une nouvelle fois que des lobbys puissants et très forts mettent un frein à tout cela et c’est tout à fait regrettable.

"Nous innovons, nous investissons,
les solutions sont
à portée de tous"

 


Cette transition est entamée en Principauté. Y a-t-il des secteurs d’activités qui doivent accentuer leurs efforts localement ? Inversement, certains sont-ils en avance ?
On ne fera jamais trop d’efforts pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, tous les secteurs doivent passer des énergies fossiles aux énergies vertes. La route est encore longue, rien n’est parfait. Pour la Principauté, le signe fort, c’est l’arrêt de l’utilisation du fuel domestique au 1er janvier 2022. Il y a aura une période de tolérance pour les premiers six mois mais c’est une étape essentielle. Tout comme le déploiement des boucles thalasso-thermiques qui apportent une bonne alternative décarbonée. Ce système de pompe à chaleur existe depuis longtemps dans plusieurs bâtiments de la Principauté. C’est un vrai savoir-faire, je l’ai présenté d’ailleurs à certaines personnes à l’étranger. Nous innovons, nous investissons, les solutions sont à portée de tous. J’appelle les copropriétaires d’immeubles à se saisir de ces solutions pour la transition énergétique du bâtiment.


D’autres pistes ?
Je peux citer aussi les parkings relais en construction, les lignes de bus zéro émission, les services Mobee, Monaco On ou Monabike qui sont très performants. Mais les infrastructures ne font pas tout. Et je rappelle que la première source d’émission de gaz à effet de serre provient de l’incinération des matières plastiques. Ces plastiques qui polluent aussi les océans. Alors j’appelle à l’action de tous pour éviter les plastiques à usage unique et préférer l’achat local, qui évite le suremballage. Plus largement, il s’agit de mobiliser à tous les niveaux sur ces questions. Nous avons des objectifs ambitieux, chacun doit y prendre sa part. Ce n’est qu’ensemble, qu’on pourra relever ce défi.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.