Rubriques




Se connecter à

Visite d'Emmanuel Macron dans les Alpes-Maritimes: un sénateur évoque un déplacement "indigne d'un président de la République"

Le sénateur LR des Alpes-Maritimes, Henri Leroy, a lui aussi décidé de boycotter le déplacement d'Emmanuel Macron, comme Eric Ciotti.

Damien Allemand Publié le 10/01/2022 à 10:10, mis à jour le 10/01/2022 à 10:11
Le président de la République, Emmanuel Macron. Photo AFP

Henri Leroy comme Eric Ciotti. Le sénateur LR des Alpes-Maritimes a lui aussi décidé de boycotter le déplacement d'Emmanuel Macron, comme le député. Il évoque un déplacement "indigne d'un président de la République".

"Tous les prétextes sont bons pour faire campagne avec l'argent des Français! Le dernier en date? La pose de la première pierre aujourd'hui à Nice du futur commissariat. En plus de venir jeter de l'huile sur le feu dans les Alpes Maritimes, alors qu'il dit ne pas être en campagne, Emmanuel Macron vient surtout vanter son bilan en matière de sécurité et évoquer les contours de la probable future loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI)", écrit-il dans un communiqué.

Henri Leroy explique refuser "de participer à ce rendez-vous en tant que parlementaire et de servir de faire-valoir à un Président de la République qui décidément continue à vouloir leurrer les Français. Assez de bavardages, assez de communication et de faux déplacements, les Français attendent seulement du concret!"

Boycott d'Eric Ciotti également

Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, a lui aussi décidé de sécher le déplacement du président de la République dans le département. "Je ne me rendrai pas au déplacement du candidat Macron au futur hôtel des polices de Nice qui n'a même pas de permis de construire La visite d'un village Potemkine ne masquera pas le Waterloo sécuritaire d'un quinquennat pour rien en matière de sécurité", a-t-il écrit sur Twitter. 

 

Lutte contre l’insécurité, reconstruction post-tempête Alex... Le président de la République est attendu lundi 10 janvier à Nice et dans la Roya sur le terrain de ses engagements.

Le matin, objectif Nice et la sécurité. L’après-midi, cap sur la Roya et l’après-tempête Alex. 

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.