2023, un très grand cru de stars dans les stands du 80e Grand Prix de Monaco

De la pitlane à la grille de départ en passant par les yachts ou les terrasses de l’ACM, l’affiche de ce 80e Grand Prix était blindée de people...

CEDRIC VERANY Publié le 29/05/2023 à 11:11, mis à jour le 29/05/2023 à 11:42
photos
Improbable selfie entre Neymar et Orlando Bloom. Photo Jean-François Ottonello

D’après certains calculs scientifiques - à la louche - il y aurait dix millions de bulles dans une bouteille de champagne. La cuvée pétillante de ce 80e Grand Prix de Monaco pleinement débouchée, on pourra dire qu’on a compté les stars présentes, comme les bulles de champagne : en masse !

Les people, à la pelle, ont répondu à l’appel. Et rares sont les événements capables de brasser et réunir des célébrités d’horizons divers. Le Grand Prix de Monaco est de ceux-là. On ne s’attendait pas forcément à voir la star du PSG, Neymar, qui aurait toujours "des problèmes pour se déplacer" selon son entraîneur, retrouver de la souplesse pour prendre la pose entre Kylie Minogue et Maria Sharapova sur la grille de départ. Ou assister à une grande conversation, dans les stands, entre Spider-Man et un pirate des Caraïbes.

Le britannique Tom Holland et l’Américain Orlando Bloom ont-ils parlé cinéma ou cylindrées ? Eux seuls le savent. Mais force est de constater que Red Bull a réussi un assemblage premium en conviant une nuée de stars convergeant vers l’écurie à la barge flottante, dont le pilote vedette s’est - en plus - offert la victoire du dimanche.

À ce cocktail, se sont ajoutés des influenceurs comme s’il en pleuvait, alimentant Instagram, TikTok et Twitter de leurs clichés.

Invisible sur la piste, Hailey Bieber (épouse de Justin) a suivi la course depuis le pont d’un yacht. Là où Léna Situations, Iris Mittenaere ou Baptiste Giabiconi ont préféré arpenter la pitlane en observateur.

Dès vendredi, le passage furtif dans les paddocks monégasques de Bad Bunny, le rappeur portoricain, artiste le plus streamé au monde, donnait un indice que l’édition pourrait être surprenante niveau participants.

Est-ce un effet de levier Liberty Media bien décidé à redonner du glamour à la Formule 1 sur la piste et autour des circuits ? Ou bien un effet collatéral façon revenge travel post-pandémie qui a poussé le public et les VIP à revenir s’enivrer - en vrai - du circuit monégasque ? Les analyses le diront peut-être, mais en attendant les images de ce 80e Grand Prix pourront aller garnir les archives people de la Principauté. Jusqu’à l’année prochaine !

L’acteur Jean Dujardin, qui est plutôt randonnée a confié faire « un stage-découverte », et aimer découvrir la F1 avec son fils, "c’est lui qui est bilingue". Photo Jean-François Ottonello.
Quand Lewis Hamilton retrouve l’humoriste Chris Rock, le judoka Teddy Riner, au deuxième plan, immortalise le moment sur son téléphone. Photo Jean-François Ottonello.
De retour au Grand Prix, l’acteur britannique Tom Holland, n’a pas boudé son plaisir sur la grille de départ. Photo Jean-François Ottonello.
La brochette des invités Red Bull autour du patron de l’écurie Christian Horner: les acteurs David Harbour, Archie Madekwe, Orlando Bloom, la chanteuse Kylie Minogue, l’ex-joueuse de tennis Maria Sharapova et le footballeur Neymar Jr.. Photo Jean-François Ottonello.
La mannequin brésilienne Alessandra Ambrósio, sur la pitlane comme sur un catwalk. Photo Jean-François Ottonello.
Avant de rejoindre le couple princier sur le podium, Andrea Casiraghi a sillonné les stands en famille, aux côtés de sa sœur Charlotte et son époux Dimitri Rassam. Photo Dylan Meiffret.
Première sortie publique pour Marie et Louis Ducruet depuis la naissance de leur petite Victoire en avril. Photo Dylan Meiffret.
Fans de Charles, forcément ! La team APM Monaco est venue soutenir le pilote, Égérie de la marque monégasque avec notamment autour de la créatrice Kika Prette: Camille Gottlieb, Iris Mittenaere, Baptiste Giabiconi, Noah Schnapp, Léna Mahfouf, Léa Elui ainsi qu’Heidi et Charli d’Amelio, mère et fille particulièrement suivies sur les réseaux sociaux. Photo T.P..
"Jeff, Jeff", criaient les photographes. Non ce n’était pas Jeff Bezos, le patron d’Amazon mais Gianni Infantino, le président de la FIFA, accueilli par Mohammed Ben Sulayem, le président de la FIA. Photo Jean-François Ottonello.
L’indéboulonnable Jackie Stewart, toujours bon pied, bon œil du haut de ses 83 ans. Photo Jean-François Ottonello.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Monaco-Matin

Un cookie pour nous soutenir

Nous avons besoin de vos cookies pour vous offrir une expérience de lecture optimale et vous proposer des publicités personnalisées.

Accepter les cookies, c’est permettre grâce aux revenus complémentaires de soutenir le travail de nos 180 journalistes qui veillent au quotidien à vous offrir une information de qualité et diversifiée. Ainsi, vous pourrez accéder librement au site.

Vous pouvez choisir de refuser les cookies en vous connectant ou en vous abonnant.