4 questions pour tout comprendre à la COP27 qui se déroule en ce moment en Egypte

La COP27 est lancée depuis dimanche 06 novembre et réunira pendant plus de 10 jours, dirigeants, négociateurs et autres intervenants autour de la question climatique. Retour en 4 questions sur le principe de ce rendez-vous annuel lancé par l'ONU.

Pauline Boussarie Publié le 07/11/2022 à 13:32, mis à jour le 07/11/2022 à 13:33
Affiche COP 27 Photo DR

Dimanche 06 novembre, a marqué le coup d'envoi de la COP27 dans la ville de Charm El-Cheikh en Egypte. Voici ce qu'il faut savoir et quels en sont les enjeux. 

La COP27 qu'est-ce que c'est? 

Il s'agit de la 27ème conférence conférence mondiale sur le climat de l'ONU. Le sigle COP signifie "Conference of Parties", soit "Conférence des parties" en français. 

Les "parties" en question étant les signataires de la Convention des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), adoptée par 196 États dont l'Union européenne lors du "sommet de la Terre" de Rio de Janeiro, en 1992. Un traité international qui reconnaît l'existence des changements climatiques et de la responsabilité humaine dans ce phénomène. 

Elle s'attache à trouver des leviers pour faire face à l'urgence climatique. La conférence s'appuie sur la COP de l'année précédente ainsi que sur les trois rapports annuels de GIEC pour tracer sa nouvelle feuille de route. 

Qui sont les pays présents? 

Pas moins de 196 pays sont représentés du 06 au 19 novembre lors de cette conférence. C'est au bord de la mer Rouge que des rencontres se tiendront, réunissant pas moins de 40.000 dirigeants, négociateurs, chefs d'entreprises ou encore membres de la société civile, tous venus des quatre coins de la Planète.

 

La France fait évidemment partie du voyage, avec comme représentant Emmanuel Macron. De leur côté, Joe Biden et Xi Jinping, seront les deux grands absents de cet événement mondial sur le climat. 

À quoi ça sert? 

Selon le site de l'ONU la COP27 a vocation à "agir sur un éventail de questions essentielles pour faire face à l’urgence climatique". Ainsi, de la réduction urgente des émissions de gaz à effet de serre au renforcement de la résilience et à l’adaptation aux conséquences inévitables des changements climatiques, en passant par le respect des engagements à financer l’action climatique dans les pays en développement, les différentes mesures seront passées au peigne fin. 

C'est dans ce contexte, que des traités internationaux, comme l'accord de Paris en 2015 avaient été ratifiés dans le cadre de la COP21 qui se tenait dans la capitale française cette année là. 

Comment la ville organisatrice de l'événement est-elle choisie? 

Elle est désignée par le pays qui prend la présidence de la Conférence. Cette présidence est organisée selon un ordre défini entre les cinq groupes régionaux de l'ONU. Le premier groupe est l'Europe de l'Ouest, puis l'Afrique, l'Asie-Pacifique, l'Europe de l'Est et enfin l'Amérique latine et les Caraïbes. 

 

Chaque année, chaque groupe se met d'accord en interne sur le pays qui présentera sa candidature à la présidence de la COP. La candidature est ensuite soumise à l'accord du secrétariat de l’ONU sur les changements climatiques.

Cette année, l'Égypte était la seule candidature au sein du groupe Afrique. Un enjeu tout particulier pour le continent qui connaît de nombreuses difficultés du point de vue climatique. Le dernier pays africain à avoir accueilli une COP était le Maroc avec la COP22 en 2016. Une manière de sensibiliser les populations à ces changements. 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.