“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco aura sa propre caisse de retraite complémentaire dans deux ans

Mis à jour le 28/11/2019 à 09:58 Publié le 28/11/2019 à 17:00
Gouvernement, patronat et syndicats ont assisté à l’assemblée générale de l’Association monégasque de retraite par répartition (AMRR).

Gouvernement, patronat et syndicats ont assisté à l’assemblée générale de l’Association monégasque de retraite par répartition (AMRR). Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco aura sa propre caisse de retraite complémentaire dans deux ans

L'association monégasque de retraite par répartition avance sur son indépendance vis à vis du système français. Une évolution d'autant plus essentielle au regard des réformes en cours dans l'Hexagone

L’Association monégasque de retraite par répartition (AMRR), sous la présidence de Michel Gramaglia, a tenu son assemblée générale le 5 novembre dernier. Cette instance a rassemblé plus d’une centaine de personnes issues de près d’une centaine d’entreprises monégasques adhérentes.

Au cours de cette réunion le directeur de l’AMRR, François Ringaud, a rendu compte de l’activité de l’association pour l’exercice 2018, fait le point sur les évolutions du système de retraite français, ainsi que les avancées des travaux engagés dans le cadre de la sortie de l’AMRR du régime de retraite complémentaire français Agirc-Arrco.

La préparation de cette sortie est effectivement assujettie à un certain nombre de négociations avec la fédération Agirc-Arrco, ainsi qu’à des travaux techniques et informatiques importants afin de mener à leur terme et avec efficience les rapprochements des données de carrière, pour les actifs, les allocataires et les personnes percevant une pension de réversion. Le but est que cette transition puisse s’effectuer sans rupture de paiement et sans différentiel en termes de revenus.

Les travaux menés ont d’ores et déjà permis de rapprocher 90% des carrières mixtes examinées.

Une réforme urgente

Stéphane Valeri, président du Conseil national, qui assistait aux débats, est intervenu pour confirmer au conseil d’administration de l’AMRR l’entier soutien du Conseil National dans les négociations actuellement menées avec la France pour la mise en place de cette nouvelle caisse qui devrait voir le jour d’ici deux ans. Il a par ailleurs souligné l’urgence de cette mise en œuvre, compte tenu des premiers effets sur les régimes de retraite monégasque, des nouvelles dispositions françaises pour les départs anticipés à la retraite.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.