Rubriques




Se connecter à

Au Festival TV de Monte-Carlo, Francis Huster évoque sa passion pour Shakespeare et Apollinaire

Le festival TV de Monte-Carlo a proposé une projection en avant-première du film "Meurtres sur les îles du Frioul". Francis Huster partage la scène avec Jeremy Banster pour un polar en bonne et due forme. Mais aujourd’hui, Francis Huster est seul face à la caméra de Nice-Matin.

Julie Druot Publié le 22/06/2021 à 15:29, mis à jour le 24/06/2021 à 08:28

"Jouez-nous votre scène favorite, toutes catégories confondues". "Alors ce sera Hamlet de Shakespeare" souffle Francis Huster, fidèle à lui-même.

Regard caméra et jeu d’acteur parfait, la passion qui anime Francis Huster depuis tant d’années transperce l’écran. Quelques répliques plus tard, dans un anglais impeccable, il revient sur son hommage rendu à la princesse Grace Kelly avec une belle insigne de Shérif tirée du film "le train siffle trois fois".

"J’avais décidé de l’apprendre avant même la Cigale et la Fourmi", confie Francis Huster. Le poème Pont Mirabeau de Guillaume Apollinaire, bouleverse le comédien. Ce sont les premières lignes entrées dans sa tête et ancrées dans son cœur. Une belle représentation d’un texte appris "par cœur".

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.