“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une 10e place en 2020, le départ de Felipe Massa, crise du coronavirus... ROKiT Venturi Racing espère un rebond en 2021

Mis à jour le 24/08/2020 à 17:45 Publié le 24/08/2020 à 17:44
La team Venturi.

La team Venturi. Photo Venturi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une 10e place en 2020, le départ de Felipe Massa, crise du coronavirus... ROKiT Venturi Racing espère un rebond en 2021

L’écurie monégasque termine le championnat de Formule E à la dixième place du classement des équipes et perd son pilote star, Felipe Massa. Il faudra redresser la barre la saison prochaine.

"Quitter une équipe n’est jamais une décision facile à prendre. Nous avons créé de bons souvenirs ensemble et cela m’a donné l’occasion d’apprendre quelque chose de complètement différent de ce à quoi je suis habitué. Ce fut un honneur de faire partie de la seule équipe de sport automobile de la Principauté".

Les mots sont ceux de Felipe Massa. Le 14 août dernier, après la dernière course de la saison du championnat, l’ex-pilote de F1, passé du moteur thermique à l’électrique, annonçait qu’il quittait l’écurie monégasque ROKiT Venturi Racing.

Un rendez-vous à Monaco le 8 mai 2021

Coup de théâtre au terme de la saison 2019-2020 pour l’écurie monégasque, fondée par Gildo Pallanca-Pastor, qui ne restera pas dans les annales.

La team termine à la dixième place dans le classement des équipes réalisé par la FIA (et 22e place pour Felipe Massa dans celui des pilotes) du championnat de formule électrique.

Venturi n’aura pas su briller dans cette compétition marquée par plusieurs annulations de courses dues à la pandémie du Covid-19 et un grand final à Berlin début août, où il fallait tout donner au cours de six courses consécutives.

La suite ? Les équipes dans leur QG monégasque à Fontvieille sont en train de travailler dessus. Avec une volonté, celle de redresser la barre pour la saison prochaine. Le calendrier est déjà établi. Il y aura quatorze courses dans douze villes à travers le monde.

Premier rendez-vous le 16 janvier 2021 à Santiago au Chili. Et une date toute particulière, pour l’équipe Venturi, à domicile, le 8 mai 2021 à Monaco pour le e-Prix national.
Avec pourquoi pas l’hymne monégasque sur le podium ? L’espoir est là !

"Nous devrons améliorer nos performances pendant la course"

Elle a été dans le baquet. Elle est aujourd’hui la patronne, dans les stands. L’ex-pilote Susie Wolff, retraitée des courses depuis 2015, est la directrice de ROKiT Venturi Racing depuis la saison 2018-2019. Elle dresse son bilan de cette troisième saison à la tête de l’écurie monégasque.

ROKiT Venturi Racing termine le championnat à la dixième place. Quel est votre état d’esprit au regard de ce résultat qui clôture une saison compliquée ?
En effet, la saison a été compliquée pour tout le monde et, de toute évidence, finir dixième n’est pas une bonne chose, ce n’est pas ce que nous visions. Notre saison a commencé sur une note plus positive avec la quatrième place d’Edoardo Mortara au deuxième tour à Diriyah en décembre et je pense que nous aurions été capables de faire beaucoup plus cette saison, certainement plus que ce que nous avons réalisé à Berlin. Je suis quelqu’un de très honnête et franche avec moi-même et je vois que nous avons beaucoup à faire avant la prochaine saison. Il y a certains domaines dans lesquels nous devons nous améliorer en tant qu’équipe et je pense que tous les éléments sont réunis. Mais nous devrons améliorer nos performances pendant la course.

Comment l’équipe a ressenti le départ de Felipe Massa, annoncé au terme de la saison ?
Felipe a apporté énormément à notre équipe. Avoir quelqu’un de son profil, de son calibre et de son expérience a été d’une grande aide pour faire avancer l’équipe. J’ai beaucoup de respect pour lui. Ce fut une joie de travailler à nouveau avec lui et nous lui souhaitons tout le meilleur pour l’avenir.

Comment se prépare la saison à venir ?
Nos principales priorités, à l’heure actuelle sont d’analyser les données et tirer les principaux enseignements de ce que nous avons fait à Berlin.
Nous avons beaucoup de choses à traiter et nous avons des décisions importantes à prendre avant la reprise. La préparation des essais d’avant-saison commence également maintenant. Il n’y a pas beaucoup de temps mort dans le sport automobile !

Le recrutement d’un nouveau pilote est déjà fait ?
Nous étudions, pour l’heure, différentes options pour un second conducteur fort.

Le premier championnat de Formule E s’est tenu en 2014. Six ans plus tard, ressentez-vous un intérêt grandissant parmi le public pour cette nouvelle pratique du sport automobile ?
L'intérêt est grandissant en effet. Nous pouvons voir que, d’année en année, les chiffres d’audience et la fréquentation des courses augmentent régulièrement.
Les emplacements en centre-ville et les nouveaux territoires contribuent également à la sensibilisation. Si l’on ajoute à cela le fait que de plus en plus de grands constructeurs automobiles rejoignent le championnat et la progression de la révolution de l’automobile électrique, on comprend pourquoi la Formule E, prend vraiment de l’ampleur au niveau mondial. Le statut de championnat du monde de la FIA ajoute également à la crédibilité et je pense aussi que les pilotes de haut niveau, les champions d’autres séries, qui choisissent de conduire en Formule E contribuent à rehausser le profil général du championnat.

Le e-Prix se tiendra le 8 mai 2021 à Monaco. Forcément une date spéciale pour l’écurie Venturi ?
Absolument ! C’est notre course à domicile, c’est un événement qui signifie beaucoup pour l’équipe et que nos partenaires attendent avec impatience. Le circuit de Monaco est l’un des sites d’accueil les plus emblématiques du sport automobile et comme le championnat de Formule E est presque entièrement composé de courses de rue, c’est sans aucun doute un moment fort du calendrier. Avec notre QG à Fontvieille récemment rénové et prêt à accueillir nos partenaires, la course de 2021 sera encore plus spéciale pour nous.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.