“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco : nouveau look pour la place du Casino

Mis à jour le 26/01/2020 à 10:24 Publié le 26/01/2020 à 10:24
Au printemps, Monte-Carlo aura des faux airs de palmeraie.	(Esquisse Michel Desvigne Paysagiste)

Monaco : nouveau look pour la place du Casino

C’en est fini du célèbre « camembert », la Société des bains de mer (SBM), propriétaire de la place, élargit l’espace dédié aux piétons avec des dalles beiges et des palmiers... amovibles

Il n’y aura pas de départ du rallye sur la place du Casino cette année. Aux décorations de fêtes qui ornaient le cœur de Monte-Carlo en ce début d’année, ont succédé palissades et murs antibruit. La place du Casino se refait une beauté.

Un an après la livraison de l’Hôtel de Paris et du One Monte-Carlo, l’esplanade en plein air a droit elle aussi à son lifting. Voire à une métamorphose. Point principal : la disparition du fameux camembert engazonné au centre de la place. Créé au milieu du XXe siècle, il est en cours de démolition pour remettre la place à plat.

À partir de là, le paysagiste Michel Desvigne - qui a également redessiné les jardins des Boulingrins l’an dernier - a imaginé une nouvelle esplanade dallée d’une pierre beige. Et rythmée par une vingtaine de palmiers. Au centre, une petite fontaine sera conservée avec l’œuvre d’Anish Kapoor, qui trônait déjà au centre du camembert.

Des projets de miroirs d’eau ou de pelouse ont, un temps, été envisagés, mais finalement écartés pour le choix du dallage en pierre.

Une large piétonnisation

Outre le fait de redessiner la perspective, le résultat permet de gagner aussi en espace piéton. Car les voitures ne passeront plus devant le Café de Paris. La circulation longera l’Hôtel de Paris - pour ne pas de dénaturer le circuit de F1 - et l’accès jusqu’au parvis du Casino sera possible en circulant derrière une rangée de palmiers. À l’été 2018, le test de la piétonnisation de la place avait fait débat… et créé une bronca sur les réseaux sociaux. La nouvelle configuration de la place réitérera, comme en 2018, l’impossibilité de circuler devant le Café de Paris, mais cette fois l’accès sera toujours carrossable au pied du Casino, où les touristes pourront continuer d’apprécier les belles cylindrées parquées devant l’établissement.

La nouvelle place doit être livrée pour le week-end de Pâques. Avec dans le viseur, l’accueil des grands événements annoncés de l’été : la F(ê)aite de la danse le 4 juillet et le concert de Celine Dion en plein air, le 18 juillet.

Techniquement, c’est la prouesse de ce nouvel équipement, en 48 heures, les palmiers en bac peuvent être retirés du dallage pour offrir une vaste esplanade nue. « L’idée est de pouvoir faire, une fois de temps en temps, de grands événements. Et d’utiliser ce lieu pour des manifestations, des lancements de voitures, des cocktails. On pourra désormais vendre à nos clients cet espace très prestigieux », parie Jean-Luc Biamonti, president-délégué de la SBM.

Plus d’espace pour les piétons, voilà l’esprit de la nouvelle place attendue pour le week-end de Pâques.
	(Esquisse Michel Desvigne Paysagiste)
Les travaux pour démolir le camembert (ci-dessus et à gauche) ont démarré lundi.
Les travaux pour démolir le camembert (ci-dessus et à gauche) ont démarré lundi. J.-F.Ottonello

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.