“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'hôtel Westminster s'est refait une beauté

Mis à jour le 21/05/2016 à 05:11 Publié le 21/05/2016 à 05:11
L'hôtel Royal Westminster a fait l'objet d'un important chantier de rénovation intérieure et extérieure pour un coût de trois millions d'euros.

L'hôtel Royal Westminster a fait l'objet d'un important chantier de rénovation intérieure et extérieure pour un coût de trois millions d'euros. Michaël Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'hôtel Westminster s'est refait une beauté

Menton Trois ans de travaux auront été nécessaires pour redonner de la modernité à ce superbe établissement hôtelier de la fin du XXe siècle et le propulser dans une nouvelle ère touristisque

Des chambres aux tons doux et veloutés, dégradés de framboise et gris perle donnant sur la Grande Bleue, des salons feutrés et clairs au parquet d'époque rénové pour la clientèle des séminaires, une terrasse couverte et un salon d'été d'ambiance zen, le Royal Westminster est un hôtel Belle Époque, qui affirme résolument son élégance et sa prestance que l'on se trouve côté ville ou flânant sur le bord de mer.

Et après trois années de travaux, l'établissement géré par l'organisme Vacances bleues depuis 1983, a assurément repris de la couleur et du peps pour s'inscrire dans la modernité, du haut de son siècle d'histoire.

C'est sans doute tout cela qui fait le caractère particulier de ce superbe hôtel trois étoiles, qui pourrait aisément atteindre les quatre. Mais face à la concurrence, et pas seulement en provenance des autres hôteliers, mais plutôt celle qui se tisse inexorablement sur la toile via Airbnb, Gabriel Verdenal, le directeur des lieux, préfère « s'adapter au marché hôtelier mentonnais pour être commercialement performant ». « Il faut que le client sente qu'il est dans un vieux palace qui a une âme, mais propre et rénové au confort irréprochable » explique-t-il.

Quatre-vingt-douze chambres rénovées

Trois chantiers de taille ont ainsi été menés ces trois dernières années pour un coût total de 3 millions d'euros.

La rénovation porte principalement sur les quatre-vingt-douze chambres (les deux tiers sont situés côté mer) que compte l'établissement, la réfection de la toiture, ainsi que celle de la façade, mise en valeur côté rue Félix-Faure par un bel éclairage.

Quelques salons ont été également modernisés (écran géant…) pour un meilleur accueil des groupes et séminaires.

Dans les chambres notamment, tout a été repensé, changé, remplacé des sols au plafond : moquette claire, petits canapés en rotin blanc et framboise, linge et literies refaits à neuf, mobilier contemporain et murs dépouillés pour une ambiance sobre et élégante et dans une harmonie générale… Les baignoires ont laissé leur place à des douches à l'italienne « plus propres et sans fioriture ». L'ensemble de l'établissement a été mis aux normes de l'accessibilité (trois chambres sont destinées aux personnes handicapées). Dès l'hiver prochain, ce sont tous les couloirs et cages d'escaliers qui seront rénovés.

« Certes, on s'intègre dans un projet de rénovation du parc hôtelier mentonnais, mais l'on a repensé entièrement notre façon de travailler » précise le directeur, « avec la mise en place d'un service de restauration en continu, de 7 h à 23 h et un hôtel désormais ouvert toute l'année... Plus que l'accueil et la réception, nous nous devons aujourd'hui d'offrir à notre multiclientèle une hospitalité qui englobe tout le séjour, depuis la chambre aux prestations ».

L'objectif est clair : « On essaie de capter la clientèle des hôtels 3 et 4 *, en plus de nos fidèles clients, plus celle de passage drainée principalement par la frontière italienne et les événements monégasques » ajoute Christine Maccari, responsable du pôle commercial de l'hôtel.

Dès la semaine prochaine, les habitués du Grand Prix de Monaco lanceront la saison estivale à l'hôtel avant les fans de l'Euro 2 016.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.