Rubriques




Se connecter à

Au départ de Monaco ce samedi, ils vont traverser la France en solex pour rendre hommages aux militaires décédés

Deux anciens militaires de la Marine nationale s’apprêtent à traverser la France en Solex pour rendre hommage aux militaires des pays membres de l’OTAN morts sur le terrain. Départ de Monaco samedi.

Marie Cardona Publié le 30/08/2021 à 13:50, mis à jour le 30/08/2021 à 13:51
Frédéric Vimes (à droite) et Fernand Balzard sillonneront la France du sud au nord au guidon leurs Solex peints aux couleurs de la France et de Monaco. Photo DR

Ils s’élanceront de la place du Palais samedi prochain vers 11 heures, avant la relève de la garde.

Pendant une semaine, Frédéric Vimes et Fernand Balzard, deux anciens militaires de la Marine Nationale, sillonneront ainsi la France du sud au nord au guidon de leurs Solex. Leur arrivée est prévue le 11 septembre à Fréthun (Pas-de-Calais) pour la cérémonie d’hommage.

Car cette traversée est organisée dans le cadre de la commémoration du mémorial de l’OTAN, qui, depuis 2012, honore chaque année les soldats blessés ou décédés sur le terrain dans le cadre d’opérations militaires menées par les pays membres.

Remercier la Principauté pour sa participation en 2019

"C’est la première fois que nous organisons une manifestation au départ de Monaco, confie Willy Breton, président de la Fédération du Mémorial de l’OTAN. L’idée était de remercier la Principauté pour la présence de ses Carabiniers à Fréthun, lors de la commémoration de 2019 (NDLR: en 2020, la commémoration n'a pu avoir lieu en raison de la crise sanitaire)."

 

L’un des deux Solex a ainsi été peint aux couleurs de Monaco, l’autre arbore le bleu, blanc, rouge du drapeau français. "Louis Ducruet a accepté d’être le parrain de l’événement. Il sera présent au départ et les Monégasques sont invités à venir aussi", confie l’ancien gendarme.

Mais pourquoi un Solex? "Pour la symbolique. Un Solex, c’est un peu comme une personne blessée, soumise aux aléas de la vie. Rien n’est facile. A tout moment, il peut tomber en panne."

C’est donc sûrement une traversée pleine d’imprévus qui attend les deux anciens militaires. Ils passeront, entre autres, par Sisteron, Romans-sur-Isère, Bourg-en-Bresse, Dijon, Joinville, Reims ou encore Neuville St Remy.

 

Pour parvenir finalement jusqu’à Fréthun où, dès leur arrivée, ils ouvriront la cérémonie officielle en allumant deux bougies pour symboliser les deux stèles qui composent le mémorial.

"Mais aussi les 20 ans des attentats des deux tours du World Trade Center et du Pentagone, rappelle Willy Breton. Ces attaques ont déclenché l’intervention des forces de l’OTAN en Afghanistan, où de nombreux soldats des forces alliées sont décédés au combat."

La célébration, qui démarrera par une grande cérémonie interreligieuse, sera aussi l’occasion d’inaugurer trois nouvelles stèles.

"Une Belge, qui aurait dû être inaugurée en 2020. Une Tchèque et une pour les animaux morts au service et lors des missions de l’OTAN."

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.