“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

À Breil-sur-Roya, tango et salsa entrent dans la danse

Mis à jour le 08/06/2016 à 05:15 Publié le 08/06/2016 à 05:15
L'orchestre Mamagré (à gauche) animera la première soirée, consacrée au tango, vendredi soir. Gilles Vicrobeck (à droite), sera également présent à la milonga de vendredi soir.

L'orchestre Mamagré (à gauche) animera la première soirée, consacrée au tango, vendredi soir. Gilles Vicrobeck (à droite), sera également présent à la milonga de vendredi soir. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

À Breil-sur-Roya, tango et salsa entrent dans la danse

Tout le week-end, le village va vivre aux rythmes et aux pas des deux pratiques venues d'Argentine et de Cuba. Au programme de cette première édition du festival Gancho : soirées et initiations

Nous sommes certainement un peu inconscientes et très rêveuses !, sourit Lynda Gastaldi, une des trois organisatrices du festival. On s'est dit que Jazz à Marciac, ça marchait… Alors pourquoi pas un festival de danses de couple à Breil ? Gancho-sur-Roya, ça sonne bien, non ? »

Elles sont effrontées, les trois porteuses de ce joli projet. Trois amies, réunies par une même passion. Trois danseuses, qui, depuis deux ans, insufflent les pas dans la Roya avec les cours proposés au sein de leur association « Titre provisoire ». Il y a Zelda Zein, la tanguera. Magalie Chetioui, la mordue de salsa. Et Lynda Gastaldi, danseuse tango issue du monde du spectacle vivant.

Le gancho, mouvement commun

Et, entre elles, un pari, un peu fou : réunir, sous le chapiteau d'un petit village de la Roya, tout au long de ce week-end, salsa et tango. Deux danses qui ne s'expriment pas souvent ensemble. « Les deux milieux sont assez fermés, explique Lynda. Nous allons essayer de créer une passerelle entre les deux pratiques. » D'en faire des danses brûleuses de frontières.

Alors, pour donner un nom à leur festival, elles ont creusé les liens. Trouvé un dénominateur commun : le "gancho".

« C'est le seul mouvement qui existe à la fois dans la salsa et dans le tango. Dans la danse cubaine, c'est le crochet de la main de la danseuse sur celui du danseur et dans la danse argentine, c'est le crochet du pied. »

Ce week-end, c'est un crochet par la Roya qui est proposé par l'association « Titre provisoire ». Pour un premier tango (et une première salsa) à Breil. Un moment festif ouvert à tous qui débute vendredi soir (lire ci-contre). Les cafés du village vont aussi jouer le jeu, en proposant des apéros salsa et tango.

Des artistes renommés seront présents telles que les sœurs Luna et Veronica Palacios. L'une danse la salsa et le swing, puis l'autre lui a fait découvrir le monde du tango. Il y aura encore Stefania Civilla et Andrea Ratazzi (salseros), Gilles Vicrobeck (maestro tango), Jose Del Toro et Jenni (danseurs salsa)…

Autant de bonnes raisons de s'enticher de ces danses sensuelles. « Avec elles, on renoue avec des relations homme femme qui ne sont pas conflictuelles… », note Lynda, qui pourrait parler pendant des heures de son art, des « expériences », de « rencontres » sur la piste de danse… Mais le mieux est encore de les vivre…

Natives de Buenos Aires, Luna et Veronica Palacios seront réunies sous le chapiteau de Breil. Tout comme les salseros Stefania Civilla et Andrea Ratazzi.
Natives de Buenos Aires, Luna et Veronica Palacios seront réunies sous le chapiteau de Breil. Tout comme les salseros Stefania Civilla et Andrea Ratazzi. DR

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.