“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pourquoi Lewis Hamilton ne voulait pas monter sur le podium au Grand Prix de F1 à Monaco

Mis à jour le 17/12/2015 à 21:56 Publié le 17/12/2015 à 21:33
Sur le podium 2015, Hamilton à droite montre toute sa frustration.

Sur le podium 2015, Hamilton à droite montre toute sa frustration. Photo Michael Alesi

Pourquoi Lewis Hamilton ne voulait pas monter sur le podium au Grand Prix de F1 à Monaco

C'est une révélation étonnante que vient de faire la Formula One Management, société en charge de la promotion du championnat de Formule 1. Dans son traditionnel best-of de fin d'année, on y entend, lors du Grand Prix de Monaco 2015, une conversation étonnante entre Hamilton et son équipe: le pilote britannique voulait faire l'impasse sur la cérémonie protocolaire !

C'est une révélation étonnante que vient de faire la Formula One Management, société en charge de la promotion du championnat de Formule 1. Dans son traditionnel best-of de fin d'année, on y entend, lors du Grand Prix de Monaco 2015, une conversation étonnante entre Hamilton et son équipe: le pilote britannique voulait faire l'impasse sur la cérémonie protocolaire !

Il faut dire que lors de ce grand prix couru en mai 2015, un incident de course avait rendu furieux Lewis Hamilton: le pilote avait laissé échapper une victoire méritée en Principauté, suite à une énorme erreur de stratégie de son équipe.

Alors que la voiture de sécurité était sortie, Mercedes a fait rentrer aux stands Hamilton, pensant avoir suffisamment de temps pour opérer un changement de pneus.

Mais cela ne s'est pas déroulé comme escompté et le pilote était ressorti au troisième rang, derrière son équipier Nico Rosberg et Sebastian Vettel.

furieux

Furieux d’avoir perdu la victoire, Lewis Hamilton avait arrêté sa monoplace dans le virage du Portier lors du tour d’honneur.

Le triple champion du monde avait alors expliqué qu’il s’était arrêté pour prier.

Mais les conservations radio révèlent que Mercedes avait en réalité dû convaincre son pilote de ne pas faire l’impasse sur la cérémonie protocolaire.

"Je sais que tu ne veux pas le faire, mais si tu pouvais conduire jusqu’à la loge royale, comme la procédure normale l’exige…" lui a demandé son ingénieur de course, Peter Bonnington.

Le Britannique avait finalement obtempéré, mais était rentré avec sa Mercedes dans le panneau portant le numéro 3, pour montrer toute sa frustration.


La suite du direct