Rubriques




Se connecter à

Le Festival TV de Monte-Carlo , "une belle réussite contre la Covid" pour Laurent Puons

Annulé en 2020 en raison de la pandémie, le Festival de Télévision de Monte-Carlo a fait son grand retour cette année. Fidèle à sa réputation, l’événement créé en 1961 par le prince Rainier III s’est adapté et a offert son lot d’innovations pour cette édition anniversaire.

Marie Cardona Publié le 26/06/2021 à 17:45, mis à jour le 26/06/2021 à 17:43

Retour sur cette manifestation pas comme les autres avec Laurent Puons, vice-président du Festival.

Quel bilan tirez-vous de ce 60e anniversaire?

Sans aucune prétention, j’ai été impressionné par la qualité des participations et de l’organisation. Il aurait été facile de faire une petite manifestation mais nous avons voulu faire comme avant et c’est une réussite. C’est une belle victoire sur la covid, tout en tenant compte des mesures sanitaires édictées par le gouvernement. C’était le premier gros événement de sortie de crise et le public était au rendez-vous. Bien entendu, nous avons réduit à 30% la présence de spectateurs [2.500 au lieu de 6.000 habituellement, N.D.L.R.] et nous avons tout de même reçu une multitude de remerciements sur les réseaux sociaux.

 

Les stars américaines n’ont pas trop manqué?

Il est certain qu’il s’agit d’un événement international et nous avons établi un lien très fort avec les Américains au fil des années. Nous avons tout de même eu des Américains et pas des moindres puisque Darren Star était là pour recevoir la Nymphe d’or. Pour le reste, nous nous sommes adaptés et avons fait la part belle aux acteurs européens, français et espagnols surtout, et israéliens. Je suis très honoré d’avoir pu décerner la Nymphe de cristal à l’acteur Tchéky Karyo. Il a non seulement fait une longue carrière au cinéma et il entame à présent une carrière à la télévision. C’est bien la preuve qu’il n’y a plus de barrières entre le monde du film et de la série. Et puis cette année nous avons innové avec une sélection officielle de neuf contenus projetés tout au long de la manifestation. Cela a été un réel succès et nous nous inscrirons dans cette continuité l’année prochaine.

La cérémonie des Nymphes d’or s’est déroulée avec des hologrammes. Une première…

Monaco est un pays à part et nous voulions faire une cérémonie à part. Quand le Grimaldi Forum nous a proposé cette solution, nous avons trouvé le concept intéressant et avant-gardiste. Et c’était magnifique. Ce sera une solution que nous pourrons étudier pour l’avenir mais notre but reste d’avoir 100% des remettants et des récipiendaires présents sur scène lors de la cérémonie. Pour que la soirée des Nymphes d’or soit élevée au niveau qu’elle mérite.

 

Avez-vous déjà des perspectives pour l’année prochaine?

Bien entendu je travaille déjà sur le contenu de la nouvelle édition. Je peux vous dire que nous souhaiterions regrouper tous les présidents de jury de ces 10 dernières années et faire appel à une grosse personnalité pour la Nymphe d’or. En parallèle, je souhaite développer les rendez-vous "business content". L’idée n’est pas d’en faire des conférences à 200 personnes mais des rendez-vous plus accessibles pour donner aux participants l’opportunité d’avoir un réel échange de proximité avec les professionnels de la télévision autour de thèmes de très haut niveau.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.