Rubriques




Se connecter à

"Une intensification de l'espionnage russe en Paca": Ana Pouvreau, géopolitologue décrypte les liens qui unissent Thierry Mariani à la Russie

Géopolitologue spécialiste des mondes russe et turc, Ana Pouvreau met en garde contre les relations entre la tête de liste du Rassemblement national et la Russie de Vladimir Poutine.

Propos recueillis par P.-L. P. Publié le 24/06/2021 à 07:00, mis à jour le 24/06/2021 à 08:08
interview
Photo DR

Marié à une Russe, Thierry Mariani ne cache pas ses sympathies à l’égard de Moscou. Il a par exemple soutenu l’annexion de la Crimée par Vladimir Poutine.

Plus récemment, en juillet 2020, il n’a rien trouvé à redire au référendum qui permet au président russe de rester au pouvoir bien au-delà de 2024.

Alors que le candidat du Rassemblement national peut toujours espérer gagner la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, sa proximité avec l’homme fort de la Russie inquiète. Décryptage.

 

Les liens étroits entre Thierry Mariani et la Russie de Vladimir Poutine sont-ils inquiétants?

Le candidat RN ne fait pas mystère de son soutien à Poutine et le soutient dans son grand projet géopolitique à visée planétaire. Son tropisme russe est assumé. En faisant l’apologie du système Poutine, Thierry Mariani, en tant que responsable politique français pro-russe, joue un rôle favorisant la montée en puissance de la Russie sur l’échiquier mondial et son grand retour en Méditerranée.

Le littoral de la région occupe une position stratégique. Pour rappel, au lendemain de la guerre de Crimée (1853-1856), le duc de Savoie avait cédé à la Russie le Lazaret et la Darse de Villefranche, pour servir de zone de ravitaillement à la marine russe.

Ironie de l’histoire: pendant des décennies, l’extrême-droite européenne a été viscéralement anticommuniste, mais il y a quelques années, elle a prêté allégeance au maître du Kremlin, Vladimir Poutine, un ancien officier du KGB.

La France, en tant que puissance nucléaire officielle, membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et, depuis le Brexit, seule puissance nucléaire de l’UE, constitue un morceau de choix pour le pouvoir russe.

La région Paca est ultrasensible et on y observe une intensification de l’espionnage russe

 

 

 

Si Thierry Mariani devenait président de la Région, en quoi ses relations privilégiées avec la Russie constitueraient-elles un risque pour notre territoire?

La région Paca est ultrasensible et on y observe une intensification de l’espionnage russe. En mars 2018, la France a expulsé le consul russe de Marseille, un officier du renseignement militaire russe (GRU), agissant sous couverture diplomatique, comme trois autres de ses collègues en poste dans l’Hexagone.

Déjà considérablement militarisée avec plusieurs dizaines de milliers de militaires sur son territoire, la région a l’ambition de devenir la 1re région européenne dans le domaine de la défense d’ici 2025. Toulon, principale base navale française, est la plus grande base navale européenne. La région compte 10 régiments de l’armée de terre et 3 bases aériennes, dont la base d’Istres à vocation nucléaire. La région abrite également des sites nucléaires et des sites Séveso.

L’industrie d’armement implantée en Paca est constituée d’un large réseau de grands groupes industriels tels que Naval Group, leader européen du naval de défense, qui construit de A à Z des navires de combat (porte-avions, sous-marins, etc.), Dassault, Thales ou Airbus Helicopters, premier hélicoptériste mondial, et d’une myriade de PME.

Notre région est innovante dans les très hautes technologies comme en témoignent par exemple l’activité de Thalès Underwater Systems à Sophia Antipolis dans la fabrication des sonars militaires ou celle de Thalès Alenia Space à Cannes. Ce site phare de l’aérospatiale mondiale a construit le plus puissant et le plus grand satellite de télécommunications géostationnaire. Tous ces éléments aiguisent les appétits de la Russie, dont le complexe militaro-industriel demeure un concurrent de la France dans le domaine de l’armement.

 

Pourquoi ne pas considérer cette proximité avec les oligarques russes installés dans la région comme un atout?

La journaliste Christine Ockrent dans son livre Les Oligarques, Le Système Poutine, indique que les oligarques russes font entièrement partie de la structure de pouvoir mise en place par Poutine et que ces milliardaires sont des oligarques d’État qui ont la fibre nationaliste.

La proximité du président de la région avec ces hommes du président russe, qui ont jeté leur dévolu sur les plus belles propriétés du littoral des Alpes-Maritimes et du Var, entre Menton et Saint-Tropez, et dont les activités sont caractérisées par l’opacité, constituerait avant tout un atout pour la Russie dans ses tentatives d’implantation dans le bassin méditerranéen. Ces oligarques détiennent souvent des passeports soit français soit de l’UE.

La situation est aggravée par la proximité de Monaco qui a ouvert son économie à l’argent des oligarques russes comme en témoigne l’affaire Rybolovlev et du marchand d’art Yves Bouvier.

Pensez-vous que le RN qui, par le passé, a contracté des prêts avec la Russie, a les mains liées?

Il est évident que le Kremlin exige un retour sur investissement avec les deux prêts consentis pour un total de 11 millions d’euros. Au stade actuel des relations internationales, l’angélisme est à proscrire. Cela rappelle les grandes heures des partis communistes européens pendant la Guerre froide qui étaient les obligés de Moscou.

Le fait que le président de la région ait de vastes prérogatives en matière budgétaire lui confère un fort levier d’action pour favoriser l’implantation de nouvelles entreprises et aider les entreprises déjà présentes.

 

 

Les responsables du RN (...) sont complètement instrumentalisés par le pouvoir russe

La Russie est pointée du doigt pour ses actions à l’encontre des intérêts français en Afrique. En affichant son soutien à la Russie, Thierry Mariani ne serait donc pas le patriote qu’il prétend...

En s’alliant à la Russie de Poutine, les responsables du RN se perçoivent comme d’authentiques patriotes et ont le sentiment d’œuvrer en faveur de l’intérêt national, d’enrayer la décadence de nos sociétés occidentales et de renforcer la lutte contre le djihadisme, la menace terroriste et l’immigration massive. Ce faisant, ils sont complètement instrumentalisés par le pouvoir russe qui sait jouer sur toutes ces cordes sensibles et en particulier sur le rejet de l’hégémonie américaine.

Le maréchal Pétain en lançant sa Révolution nationale, une idéologie théorisée à partir des années 1920, avait également la certitude de sauvegarder les intérêts de la France. Ce nationalisme a abouti paradoxalement à la collaboration avec l’Allemagne et à la catastrophe nationale que l’on connaît. La Russie, plus grand pays du monde avec 17 millions de km2, est bien déterminée à étendre son influence jusqu’au littoral atlantique, de Vladivostok à Brest.

Mais nombre d’Occidentaux qui, depuis la fin de la 2e Guerre mondiale ont vécu en paix dans une certaine prospérité, ne s’en rendent pas compte et préfèrent occulter totalement cette menace, en avançant que c’est une invention des Américains pour asseoir leur domination. Mais la France est indépendante grâce à sa force de dissuasion nucléaire et n’a nul besoin de se placer sous l’influence d’une puissance étrangère.

Au Parlement européen, Thierry Mariani est membre de la commission spéciale sur "l’ingérence étrangère dans l’ensemble des processus démocratiques de l’UE, y compris la désinformation". Comment est-ce possible avec les liens qu’on lui prête avec la Russie?

En maintenant un dialogue constant avec le pouvoir russe, un canal de communication s’établit entre les personnalités politiques françaises pro-russes, ce qui permet à la Russie de se mettre au diapason des sensibilités françaises dans le secteur de la défense notamment.

En siégeant dans cette commission spéciale du Parlement européen sur "l’ingérence étrangère dans l’ensemble des processus démocratiques de l’UE, y compris la désinformation", le candidat du RN se familiarise avec les nouveaux mécanismes de défense que l’UE tente de mettre en œuvre tant bien que mal vis-à-vis de l’entrisme de puissances étrangères particulièrement offensives, telles que la Chine, pour capter notre technologie et étendre leur influence.

Cette situation inquiétante met enfin en lumière le décalage entre d’une part, les mesures drastiques de sécurité qui sont appliquées en France aux militaires, aux personnels employés dans les industries de défense et les services de renseignement du pays et, d’autre part, la totale liberté accordée aux politiciens français de tous bords politiques, qui sont libres de nouer des liens forts avec des puissances étrangères et parfois même d’en devenir les porte-voix!

Il faut que cette situation cesse sous peine de compromettre durablement la sécurité nationale et de perdre le contrôle. Un système d’habilitations de sécurité devrait être instauré sans tarder pour le personnel politique également.

Des Russes très présents en PACA

Depuis la chute de l’URSS en décembre 1991, la région Paca n’a cessé de jouer un rôle d’aimant vis-à-vis de la Russie, qu’il s’agisse des nouveaux riches russes, venus diversifier leurs investissements sur la Côte d’Azur ; des touristes russes ou de plusieurs milliers de réfugiés de la Fédération de Russie fuyant les guerres dans le Caucase, au premier rang desquels on trouve les Tchétchènes, dont la France abrite aujourd’hui la moitié des 30 000 membres de la diaspora, dont 10 000 à Nice.

Les chiffres officiels indiquent la présence de 20 000 Russes sur la Côte d’Azur. C’est un chiffre très approximatif car il n’y a pas que les ressortissants de la Fédération de Russie mais également des minorités russophones arrivées des États Baltes.

Les États baltes sont entrés dans l’UE en 2004 et ils abritent une communauté de centaines de milliers de Russes devenus citoyens de l’UE. On note aussi l’arrivée de russophones en provenance d’une autre ex-république soviétique : les Russes de Moldavie.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.