Hausse des prix: les glaces aussi vont coûter plus cher cet été

Inflation oblige, les petits plaisirs des vacances tels que les glaces pourraient connaître une sacrée hausse. La faute aux matières premières qui ont beaucoup augmenté, ces derniers temps.

La rédaction Publié le 12/07/2022 à 14:35, mis à jour le 12/07/2022 à 13:54
L'inflation aura aussi un impact sur nos plaisirs estivaux. Hélène Dos Santos/Nice Matin

Sortir de l'eau, se rhabiller et filer chez le glacier pour un petit plaisir du milieu d'après-midi... C'est l'un des moments que nous préférons au cours des vacances. Mais cette année, inflation oblige, ces petites sucreries glacées pourraient nous revenir plus cher. 

D'après la Confédération nationale des glaciers de France, il ne sera pas rare de trouver une boule de glace à 3 euros, chez un artisan glacier, dans la région. "En bord de mer, ça devrait être rare de trouver une boule à 2,50 euros chez un artisan glacier. On sera plutôt autour des 3 euros", estime Bruno Haïm, président de cette confédération, chez nos confrères du Figaro

Les matières premières ont bondi

La faute aux matière premières qui ont largement bondi cette année. Et de citer les framboises qui ont pris "70% d'augmentation" et "les œufs, 60%". Les stabilisants, pour la texture eux, sont passés de 15 à 18 euros le kilo à 45-55 euros le kilos.

 

A cela, il faut rajouter la hausse des prix de l'énergie comme l'électricité et le gaz et la facture flambe pour les professionnels. Une hausse qui sera donc répercuté sur le prix de la boule de glace individuelle. 

Côté grande surface, les glaces industrielles aussi devraient coûter plus cher, autour de 5%. 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.