Entre Nice et Biscarosse, ils ont échangé leurs maisons et ont trouvé la formule gagnante

La formule d'échanges de maisons cartonne dans le Var et les Alpes-Maritimes. Exemples avec Françoise et Christophe qui ont échangé leurs maisons entre Nice et Biscarosse.

M.D Publié le 17/08/2022 à 07:15, mis à jour le 16/08/2022 à 21:09
Françoise et Christophe ont échangé leurs maisons entre Nice et Biscarosse. Dylan Meiffret/Nice Matin

Em-ba-llée! Françoise ne tarit pas d’éloge sur la Côte d’Azur. Une destination choisie par sa petite-fille, Paloma, 14 ans. Et si le séjour n’est pas encore terminé, elle l’annonce tout de go: " Je reviens! " Cette fois-ci, ce sera plutôt ambiance arrière-pays et randonnée.

Une belle découverte que la Bordelaise a pu réaliser grâce à l’échange de maison – via la plateforme HomeExchange. La grand-mère profite ainsi d’un 90m2 au-dessus du Ray à Nice pour… rien. Enfin presque.

Il y a plusieurs semaines, elle a accueilli Christophe et son compagnon dans son charmant petit nid à Biscarrosse. Aujourd’hui, elle habite chez eux, le temps des vacances. Donnant-donnant.

Chacun profite du bien de l’autre en son absence. "En ce moment, on dort à Cannes, dans un bien familial ", indique Christophe, ravi de rendre la pareille à sa nouvelle locataire: "On n’est pas obligés de se rendre chez l’un et chez l’autre simultanément. C’est souple. "

"Louer, c’est plus de soucis que d’échanger"

Un mode de voyage permettant d’économiser sur les nuitées. "Cela allège considérablement le budget. Grâce à ce site j’ai pu partir quinze jours en Italie, le rêve! ", s’exclame Françoise qui reconnaît utiliser également une plateforme de location plus classique pour sa résidence secondaire. Eh bien, croyez-le ou non: "J’ai davantage de soucis quand il y a un rapport avec une transaction d’argent. Quand je loue mon mobile home, j’enlève toutes les affaires. Alors que quand j’échange, je laisse tout."

 

Tout? " Il faut que ce soit comme à la maison! Que vous vous sentiez chez vous. Que vous puissiez changer les draps, être à l’aise."

Aucune transaction financière

Une formule moins formelle qui inciterait donc à plus de… respect?

En quatre ans, la retraitée dit n’avoir jamais connu un seul accroc. "Il y a de la bienveillance, une relation de confiance. Ce rapport humain fait aussi l’intérêt de la démarche", soutient Christophe qui lorgne déjà sur les jolis chalets pour un séjour au ski cet hiver. Avec un avantage: pas besoin de dégoter une famille de la montagne prête à descendre sur le littoral.

"À chaque fois que vous louez, parrainez, vous obtenez des points. Ils servent à payer des nuits. " Aucune monnaie sonnante et trébuchante dans cette histoire? "Juste l’adhésion de 149 euros qui vous assure. Dès la première nuit, vous l’avez rentabilisée. "

 

Alors, prêt à échanger?

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.