Rubriques




Se connecter à

Comment Vintimille entend devenir le nouveau port à la mode de la Riviera

D’ici à quelques années, le troisième port de la principauté de Monaco sera au cœur d’une Marina à Vintimille, la ville frontalière en Italie. C’est là l’ambition et le projet porté par un homme: Robert Thielen. Il y met les moyens: entre 200 et 240 millions d’euros sont investis.

Julie Baudin Publié le 05/10/2021 à 08:15, mis à jour le 05/10/2021 à 12:21
C’est autour du port de Cala del Forte que doit se développer l’ambitieux projet d’un résident monégasque. Photo Jean-François Ottonello

Au-dessus du nouveau port de la Principauté de Monaco, on sent que des siècles d'histoire dominent depuis la vieille ville de Vintimille, une des plus grandes de Ligurie après celle de Gênes.

De vieilles pierres, pas moins de sept églises, un monastère et un labyrinthe de ruelles.

Là, à quelques mètres des yachts ultramodernes de Cala del Forte, le temps semble s’être figé.

Une vision entre modernité et authenticité

C’est de ce contraste qu’est né le projet de Robert Thielen. Cet homme d’affaires fortuné néerlandais, résident monégasque, s’est donné pour ambition de requalifier tout le territoire autour du port de Vintimille - géré par la Société d’Exploitation des Ports de Monaco - et de créer la Marina de Vintimille. Il y met les moyens puisqu’il investit entre 200 et 240 millions d’euros. Et il se donne un peu plus de deux ans pour y parvenir. Ambitieux.

 

"Requalifier, mais pas dénaturer". Robert Thielen y tient. Son projet de restructuration, porté par la société Marina Development Corporation, repose à la fois sur la construction de nouveaux bâtiments mais aussi sur la valorisation des vieilles pierres qui constituent la vieille ville.

"L’idée c’est de connecter le centre ancien que nous voulons valoriser, le port et un ensemble immobilier luxueux, Borgo del Forte, que nous allons construire autour. À cela s’ajoutera une école internationale avec des infrastructures sportives que nous allons créer. Avec ce projet, qui mêle modernité et valorisation du bâti ancien, nous voulons faire du port de Vintimille une destination touristique à part entière."

Une destination de "marina"

Robert Thielen a en effet à cœur de créer autour du port de Cala del Forte des services d’accueil de qualité - notamment à destination des plaisanciers mais pas seulement - qui contribueront à faire de ce territoire une destination à part entière.

"Ici, tout a été préservé, il est encore possible d’ y savourer la vraie Italie authentique, sans tourisme de masse. À quelques pas de là, il y a Monaco et la Côte d’Azur et on peut créer des synergies intéressantes entre ces territoires. Mais ici, poursuit-il, c’est aussi un port de plaisance. Et en Europe, les marinas qui sont de vraies destinations touristiques se comptent sur les doigts des deux mains. Vous avez Saint-Tropez, Capri, Amalfi, Dubrovnic, Portofino. Et après? En tout cas entre Monaco et Portofinio, il n’y a rien. Avec la Marina de Vintimille, notre ambition est là."

La transformation de Vintimille est donc en marche. La cité italienne aux côtés vieillissants semble avoir trouvé son homme providentiel qui va la faire entrer dans la modernité et le luxe.

 

S’y perdra-t-elle? L’avenir le dira. Pour l’heure les 3 000 habitants de ces vieilles pierres semblent avoir bien accueilli le projet.

Une des sept églises de la vieille ville. De vieilles pierres que le projet de Borgo del Forte promet de sauvegarder. Photo Jean-François Ottonello.

"Nous voulons améliorer l'attractivité de la vieille ville"

À quoi ressemblera demain la partie au-dessus du port de Cala del Forte ?

1. Un ensemble immobilier de luxe

Trois bâtiments seront construits en lieu et place des immeubles existants et sur ce qui est aujourd’hui des restanques autrefois cultivées.

Un des bâtiments sera un hôtel 5-étoiles composé de 20 suites. Il offrira, sur une superficie totale de 3 000 m2, des services haut de gamme dont une salle de sport, un centre de bien-être, ou encore un restaurant.

Cet hôtel sera également chargé de gérer 60 appartements, à usage mixte résidentiel, touristique et hôtelier, qui seront mis en vente, "mais sans possibilité d’y élire domicile et avec l’obligation contractuelle de les laisser sous la gestion de l’hôtel pour une durée déterminée durant l’année", précisent les concepteurs.

Dans la partie supérieure du front de mer, 70 appartements de luxe seront également construits, tous avec une terrasse dédiée.

En plus des services de l’hôtel 5-étoiles, Borgo del Forte proposera également des parkings dédiés sur trois niveaux, une piscine de 200 m2 et des jardins sur 1.500 m2. "Nous voulons insuffler ici l’esprit du nouveau luxe, confie Robert Thielen. Un esprit où se mêlent tranquillité, qualité de vie et bien-être."

2. Des restaurants

Le projet prévoit la création du restaurant "La Rocca", situé à l’ouest du complexe résidentiel-hôtelier. Un restaurant existait ici auparavant, il a été fermé en 1962. Le site est unique : 600 m2 et de larges terrasses accrochées dans la roche au-dessus du port.

L’ambition est d’y faire ici un grand restaurant de qualité de cuisine italienne. Un ascenseur reliera directement le restaurant aux quais du port. Dans la partie immobilière, la volonté est de créer un restaurant étoilé.

3. Un grand centre de bien-être

Autre pièce phare du projet, la création d’un centre de bien-être dans le monastère fermé depuis deux ans. Sur 12.000 m2 sera installé un centre médical de bien-être. "Dans la lignée de notre idée de destination, nous voulons faire ici un centre axé sur la longévité, la qualité de vie et le bien-être, sur le modèle de ce que se fait à la clinique de la Prairie à Genève en Suisse, décrit Robert Thielen. Nous avons obtenu une concession de 90 ans pour le Monastère."

4. Un club Italia

Enfin, les concepteurs souhaitent aussi valoriser les produits locaux. Au pied de la vieille ville, sur la Piazza della Costituente, sera créé le Club Italia. Un espace sur deux étages de vente et de dégustation de produits italiens du terroir.

C’est dans ce secteur de la ville de Vintimille, vers la Nervia, que prendra place le projet du campus international, en lieu et place de ces structures désaffectées appartenant à la société des trains italiens. Photo DR.

Une école internationale et des infrastructures sportives

Borgo del Forte n’est qu’une partie du projet. À quelques kilomètres de là, dans la zone de Campasso - il existe aujourd’hui un hangar désaffecté - sera construit le Borgo del Forte Campus.

Une école internationale mêlant éducation et sport au cœur d’un parc vert public.

Aux côtés des structures d’hébergement pour les étudiants, le projet prévoit aussi la construction de plusieurs courts de tennis, d’une piscine olympique de 50 mètres, d’un gymnase et d’un espace de congrès. Le tout relié par piste cyclable à Cala del Forte.

"Ce campus et cette école internationale répondent à un vrai besoin, explique Robert Thielen, pour qui l’éducation est un élément essentiel de développement. On espère pouvoir y accueillir près de 300 étudiants."

L'Antica Gelateria a ouvert ses portes en août. Photo Jean-François Ottonello.

La première pierre? Une "gelateria"


Ce n’est pas un mythe. En Italie, les belles histoires se nouent autour d’un gelato! La première pierre, tout en symbole, de la Marina de Vintimille voulue par la société Marina Development Corporation ne pouvait donc être qu’une gelateria!

L’Antica Gelateria d’Autore a ouvert ses portes fin août au cœur de la vieille ville, au numéro 22 de la très centrale via Garibaldi.

Ici tout est réuni: des ingrédients frais et authentiques élaborés selon des recettes transmises depuis trois générations et un environnement caractérisé par un beau mobilier Art Nouveau.

Un petit environnement précieux et riche en histoire et des produits de qualité. Voilà qui colle à la charte du plan de régénération urbaine voulu par Robert Thielen.

Le calendrier

2021: les obtentions des différents permis de construction sont en cours. L’objectif et que d’ici juin 2022 l’ensemble des permis nécessaires au projet sont obtenus.

Septembre 2021: les travaux du restaurant "La Rocca" ont démarré.

Novembre 2021: début des travaux du Club Italia.

Septembre 2022: lancement de la construction de la partie immobilière et de l’école internationale.

Décembre 2022: inauguration du restaurant "La Rocca".

Juin 2023: livraison du Club Italia.

Décembre 2024: livraison de la partie immobilière et de l’école internationale.

Le chiffre

Entre 200 et 240 millions d’euros seront investis dans le projet qui va couvrir une superficie totale de 57.000 m² pour une surface utile de plus de 18.000 m².

Un investissement porté par Robert Thielen qui devrait produire à terme 560 millions d’euros d’impact économique.

Le projet générera 300 emplois pour la partie construction, 300 autres pour la partie gestion.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.