Rubriques




Se connecter à

Covid-19: les deux dernières représentations de "LAC" par les Ballets de Monte-Carlo annulées

Après avoir interrompu une représentation de LAC et annulé celle de la Saint-Sylvestre après trois cas positifs dans sa compagnie, Jean-Christophe Maillot, chorégraphe-directeur des Ballets de Monte-Carlo, a également annulé celles de ce week-end au Grimaldi Forum à Monaco. Et ce, avant même d'avoir le résultat des nouveaux tests PCR, effectués ce vendredi.

T. P. Publié le 01/01/2020 à 19:20, mis à jour le 01/01/2020 à 19:21
Sur les quatre représentations de LAC, trois ont été annulées et une interrompue avant le terme du premier acte. Photo DR

Jean-Christophe Maillot a joué la carte de la prudence.

Après trois cas positifs détectés ce mercredi au sein de la compagnie des Ballets de Monte-Carlo – l’obligeant à interrompre la représentation de LAC du 30 décembre et à annuler celle du Nouvel An (lire notre édition du 31 décembre) – le chorégraphe et directeur de la troupe a également annulé celles de ce soir et de demain au Grimaldi Forum. La mort dans l’âme.

 

Une épée de Damoclès planait au-dessus de ces deux représentations, leur tenue dépendant du résultat des prélèvements nasopharyngés auxquels s’est soumis, ce vendredi, l’ensemble des danseurs devant se produire sur scène ce week-end.

Jean-Christophe Maillot n’aura même pas attendu le résultat des tests PCR pour prendre une décision: "La période d’incubation liée au coronavirus impose un délai supplémentaire qui permettra d’assurer la santé des membres de la compagnie. Il semble raisonnable de ne pas prendre de risque", a fait savoir la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo.


Savoir +
Pour les remboursements, vous devez vous rapprocher de la billetterie du Grimaldi Forum (Tél. +377.99.99.30.00. du mardi au samedi de 12h à 19h) ou de la billetterie de l’Atrium du Casino de Monte-Carlo (Tél. +377.98.06.28.28. du mardi au samedi de 10h à 17h30).

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.