“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Riccardo Giraudi va ouvrir une boucherie et une cuisine centrale à Monaco

Mis à jour le 10/05/2020 à 20:19 Publié le 10/05/2020 à 20:15
S'inspirant de la tendance casual food, Riccardo Giraudi avait ouvert Grubers, une enseigne de hamburgers, en 2016, rue Princesse Caroline à Monaco.

S'inspirant de la tendance casual food, Riccardo Giraudi avait ouvert Grubers, une enseigne de hamburgers, en 2016, rue Princesse Caroline à Monaco. Photo Arnault Cohen

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Riccardo Giraudi va ouvrir une boucherie et une cuisine centrale à Monaco

Déjà à la tête de dix établissements en Principauté, l'entrepreneur veut proposer des "viandes de qualité" comme au Beefbar et proposer un service de livraison depuis une cuisine centrale aux influences variées.

Le confinement n’aura pas eu que des défauts. Pour un entrepreneur comme Riccardo Giraudi, c’est une occasion de rebondir : « D’un point de vue personnel j’ai adoré cette période. Je suis un solitaire. Quand on reste confiné trois mois, on a tout le temps de créer. »

Des projets, il en déborde. Certains directement issus des expériences de ces derniers mois : « Quand on a fermé pour le confinement, j’ai vendu tout le stock de viande du Beefbar à prix coûtant. On a été submergé par la demande. »

De quoi lui faire prendre conscience d’une opportunité : « On va ouvrir une boucherie, avec des viandes de qualité comme celles qu’on peut trouver au Beefbar, mais au prix de gros. » Et puis il y a les transformations profondes qui peuvent s’opérer.

Des établissements virtuels de styles différents

« Ce confinement, ça a été l’occasion de beaucoup réfléchir. De parler avec beaucoup de monde. Je me rends compte qu’on a gagné environ trois ans sur l’utilisation des nouvelles technologies. Ça nous a forcés à trouver de nouveaux moyens de faire rentrer de l’argent. »

Ce qui vient renforcer un projet qu’il avait déjà avant le confinement : « Nous allons ouvrir une cuisine centrale à Fontvieille, qui desservira plusieurs restaurants, mais seulement en livraison. »

Des établissements virtuels, de styles différents, mais une seule cuisine, d’où partiront des petits plats italiens, thaïs, indiens, des poke bowls et autres salades… De quoi ravir les papilles des travailleurs de la Principauté, et des résidents.

Affaire à suivre.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.