Rubriques




Se connecter à

La nouvelle place du Casino Monte-Carlo loin de faire l’unanimité

Un cliché de la nouvelle configuration des lieux publié sur nos réseaux sociaux a suscité une avalanche de critiques négatives de la part des internautes.

Thibaut Parat Publié le 24/04/2020 à 20:40, mis à jour le 24/04/2020 à 20:41
Vingt palmiers et un plan d’eau, où trône la sculpture d’Anish Kapoor, viennent habiller les lieux. Photo Jean-François Ottonello.

Des centaines de commentaires qui pointent du doigt le manque de verdure et la perte du charme et de l'âme des lieux.

C’est l’un des rares chantiers du pays à n’avoir jamais cessé son activité durant la pandémie. De janvier à mi-avril, derrière des palissades végétalisées, les ouvriers ont façonné la nouvelle place du Casino de Monte-Carlo.

"Pour préparer l’après-pandémie pour cet acteur central de l’économie monégasque (la Société des Bains de Mer, ndlr), il faut que les travaux de la place soient terminés", arguait alors Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement-ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme.

La physionomie a été entièrement revue, esquissée par le paysagiste Michel Desvigne (1). Le camembert engazonné central a disparu au profit d’une esplanade pavée en pierre de Comblanchien.

 

Vingt palmiers et un plan d’eau central, où trône la sculpture d’Anish Kapoor, célèbre artiste plasticien britannique, viennent habiller les lieux.

"Un désastre visuel"

Un cliché de notre photographe, publié sur les réseaux sociaux de Monaco-Matin (Facebook et Instagram), a permis de prendre le pouls populaire à propos du nouveau visage de la place qui, avec le Palais princier, est le lieu le plus visité de Monaco.

Eh bien, il faut avouer que le projet – tout juste ficelé mais pas encore inauguré – ne semble guère faire consensus. Sur les quelque 500 commentaires postés par nos internautes, l’immense majorité révèle un avis négatif.

Beaucoup n’y allant pas avec le dos de la cuillère. "Sans intérêt, triste, sans âme et unicolore. Un gros flop pour ma part", réagit Jennifer.

Stéphane embraye et supplie: "Rendez-nous la place mythique!" Jenny n’est guère plus tendre: "C’est un désastre visuel. Il semblerait que le projet ait été fait à l’aveugle. La célèbre vue de Monaco est désormais une zone plate, bon marché et ennuyeuse."

Pascal, lui, regrette que l’on "continue à défigurer notre Monaco de la Belle Époque".

 

La lecture des avis met en exergue deux arguments principaux: la perte supposée du charme et de l’âme des lieux, ainsi que le manque de verdure.

"Rendre la place aux piétons"

Esquisse Michel Desvigne paysagiste.

Notons qu’il avait été envisagé, un temps, des projets de miroirs d’eau ou de pelouse. Options finalement écartées pour le choix du dallage en pierre.

"L’utilisation du revêtement en pierre naturelle permet de rendre la place aux piétons qui pourront y cheminer de manière plus fluide, de faciliter l’accueil d’événements exceptionnels, et de maintenir le stationnement des belles cylindrées, un 'showroom' automobile à ciel ouvert unique et traditionnel qui fait partie des éléments attendus par les nombreux visiteurs de la place du Casino", résumait, le 3 février à nos confrères de Monaco-Hebdo, Luc Leroy, en charge du projet d’aménagement de la place du Casino (2).

Lequel, toujours dans cette interview écrite, estimait qu’en englobant la refonte de l’Hôtel de Paris et la construction du One Monte-Carlo, "la surface végétalisée aura augmenté de près de 20 % sur l’emprise globale de ces projets".

Cette nouvelle configuration devait d’ailleurs subir deux grands tests événementiels: la F(ê)aites de la Danse et le concert tant attendu de la superstar Céline Dion. Tous deux annulés.


(1) On lui doit aussi la refonte des jardins des Boulingrins et les aménagements paysagers du Larvotto et de l’Anse du Portier.

 

 

(2) Sollicités ce vendredi matin pour réagir aux critiques formulées par nos internautes sur nos réseaux sociaux, ni la Société des Bains de Mer, ni le cabinet du paysagiste Michel Desvigne n’ont donné suite.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.