Rubriques




Se connecter à

Covid-19: Anne Hidalgo demande la fermeture des écoles à Paris

La maire de Paris Anne Hidalgo a demandé mercredi la fermeture des écoles dans la capitale, au vu de la situation sanitaire "très grave" et de la "désorganisation très grande" dans les établissements.

AFP Publié le 31/03/2021 à 10:33, mis à jour le 31/03/2021 à 10:27
Anne Hidalgo le 1er mars 2021 à Paris POOL/AFP/Archives / Jacques WITT

"Il y a besoin de prendre une mesure qui freine", a-t-elle estimé sur BFMTV et RMC, à deux semaines et demie des vacances scolaires en Ile-de-France.

"Je pense que les écoles doivent être fermées car c'est une désorganisation très grande aujourd'hui", a-t-elle fait valoir en indiquant qu'"environ 20.000 élèves" ne sont aujourd'hui "pas en classe soit parce qu'ils sont malades, soit parce que les classes sont fermées", celles-ci étant au nombre de 850.

Le taux d'incidence du Covid-19 chez les 15-19 ans est de 850 pour 100.000 à Paris, a-t-elle aussi précisé, en rappelant que la situation est "très grave" en Ile-de-France, avec "1.500 personnes en réanimation" à l'hôpital.

 

Elle a reconnu qu'une fermeture anticipée des écoles, avec des parents obligés de garder les enfants à la maison, serait "encore un coup très très dur pour l'économie, pour beaucoup de personnes".

Elle a appelé à accompagner cette mesure par davantage de télétravail, car "on n'est pas encore au maximum de ce qu'on peut faire" à ce sujet, et à "absolument accélérer" sur la vaccination.

Alors que se tient un conseil de défense dans la matinée, avant le conseil des ministres, puis une intervention télévisée d'Emmanuel Macron à 20H, la maire socialiste de Paris a jugé que "si on nous dit que c'est le dernier coup de collier, les Français seront prêts à le faire. Mais il faut le faire en informant", dans la "transparence", a-t-elle dit à l'adresse de l'exécutif.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.