“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le maire de Beausoleil Gérard Spinelli annonce qu'il va porter plainte pour diffamation contre son adversaire à l'élection municipale et le site Mediapart

Mis à jour le 05/03/2020 à 09:53 Publié le 05/03/2020 à 08:15
Gérard Spinelli brigue un cinquième mandat et répond aux accusations graves de son ex-salarié et opposant Stéphane Manfredi.

Gérard Spinelli brigue un cinquième mandat et répond aux accusations graves de son ex-salarié et opposant Stéphane Manfredi. archive J.-F.O.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le maire de Beausoleil Gérard Spinelli annonce qu'il va porter plainte pour diffamation contre son adversaire à l'élection municipale et le site Mediapart

Gérard Spinelli, maire sortant de Beausoleil, s’apprête à déposer plainte pour diffamation, ainsi que pour la diffusion de fausses informations en vue de manipuler un scrutin électoral

L’article de Médiapart a eu l’effet d’une bombe sur la mairie de Beausoleil le 26 février dernier. Stéphane Manfredi, ancien fonctionnaire de la mairie et candidat aux Municipales, accuse Gérard Spinelli de cinq chefs dont détournement de fonds public. L’opposant du maire sortant a déposé une plainte au parquet financier de Paris en août dernier. Lequel s’est dessaisi au profit du Parquet de Nice qui a récemment ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics et faux en écriture publique, confiée à la PJ de Nice. Pour le maire sortant, il ne fait pas de doute que cette annonce, à moins de trois semaines du premier tour, est destinée à "polluer la campagne".

Rencontre avec le maire Gérard Spinelli.

Comment avez-vous appris la plainte contre vous ?
J’ai pris connaissance des fausses informations diffusées par Médiapart suite à la plainte déposée par
M. Manfredi. J’ai été très surpris de constater qu’il avait déposé plainte pour des dépenses qu’il a lui-même validées. C’est le geste désespéré d’un opposant aux abois, qui n’hésite pas à salir l’image de la ville, par exemple en faisant passer Beausoleil pour une cité-dortoir, ce qu’elle n’est plus. [Dans la première phrase de l’article, Médiapart explique : « À 65 ans, Gérard Spinelli espère rempiler pour un cinquième mandat à la tête de Beausoleil, la commune française qui surplombe Monaco et fait office de cité-dortoir pour les employés de la principauté. », N.D.L.R.]


Avez-vous été contacté ou entendu par la Justice ?
Ni informé, ni sollicité, ni accusé de quoi que ce soit par une quelconque autorité administrative ou judiciaire ! Médiapart confirme d’ailleurs que la plainte de M. Manfredi (déposé en août 2019) n’a été suivie d’aucun effet, ni par le Parquet national financier, ni par le parquet de Nice, jusqu’à leur sollicitation, il y a quinze jours, en pleine période électorale. Je suis accusé par Médiapart, par M. Manfredi, mais pas par la justice. Je déposerai évidemment plainte pour diffamation, ainsi que pour la diffusion de fausses informations en vue de fausser un scrutin électoral et contre M. Manfredi et contre Médiapart.

"Au moment
où il a rencontré
des problèmes
dans sa trajectoire personnelle, je lui ai tendu la main et l’ai embauché"


Rien ne va plus entre Stéphane Manfredi et vous. Pourtant, c’est vous-même qui l’avez embauché.
En 2012, au moment où il a rencontré des problèmes dans sa trajectoire personnelle, je lui ai tendu la main et l’ai embauché. Je lui ai alors confié la direction du Bâtiment "Le Centre" et du protocole. En tant que directeur du service protocole de la Ville, il était ainsi responsable de toutes les dépenses de protocole effectuées par la Ville.


Que s’est-il passé ?
C’est un enchaînement de faits dont la chronologie est éloquente. Le 13 mai 2019, une plainte pour viol commis par une personne ayant autorité sur la victime est déposée devant la justice pénale contre M. Manfredi par son jeune assistant. Cette plainte pour viol est en cours d’instruction. Au regard de la gravité de la situation et conformément aux obligations légales qui m’incombent en tant que maire, je diligente une enquête interne confiée à la Direction générale des services. Celle-ci convoque tous les protagonistes de l’affaire. Bien que convoqué dans les règles, M. Manfredi ne s’y rend pas. Le 24 juillet 2019, suite aux résultats de l’enquête, M. Manfredi est suspendu à titre provisoire. Et le 26 août 2019, il dépose une plainte devant le Parquet national financier. Le 27 septembre 2019, le Conseil de Discipline du Centre de Gestion, autorité indépendante de la mairie de Beausoleil et présidée par un magistrat professionnel, décide de l’exclusion de M. Manfredi pour un an sans traitement – décision extrêmement rare dans la fonction publique. Le 9 janvier 2020, Manfredi annonce sa candidature aux élections municipales avec le soutien du Rassemblement national ; soutien retiré le 13 janvier.

"aucun repas
à caractère privé n'a été payé par la ville"


Stéphane Manfredi vous accuse d’avoir utilisé l’argent public pour des repas personnels. Que répondez-vous ?
Cette allégation est évidemment fausse et particulièrement malveillante. Aucun repas à caractère privé n’a été payé par la Ville et certainement pas un repas d’anniversaire pour mon épouse comme cela a été mentionné par Médiapart.


La Chambre régionale des comptes note une augmentation des charges liées à l’organisation des fêtes et cérémonies de 47 % entre 2010 et 2016. Comment justifiez-vous cela ?
Les dépenses réalisées pour les fêtes et cérémonies, que l’on peut retrouver en toute transparence dans le compte administratif de la Ville, s’élèvent à 484.563 € en 2017, 682.416 € en 2018 et 721.668 € en 2019. L’augmentation du poste fêtes et cérémonies en 2018 s’explique notamment par la reprise des illuminations de Noël, qui n’avaient pas eu lieu l’année précédente et qui représentent à elles seules plus de la moitié des dépenses supplémentaires. Il y a eu également de nombreuses manifestations exceptionnelles comme l’inauguration du Centre Culturel Prince Jacques de Monaco, la retransmission de la finale de la Coupe du monde 2018,… En 2019, l’augmentation de 39.252 € s’explique notamment par le report du paiement de la patinoire de 2018 sur l’exercice 2019.

"aucune commande n'a été effectuée pour le RÉFRIGÉRATEUR du maire"


Est-il vrai que votre réfrigérateur est garni des champagnes de marque ? Stéphane Manfredi évoque le coût de 9.679€ euros pour 2018.
Aucune commande n’a été effectuée pour le bureau ou le réfrigérateur du maire. Comme dans toutes les mairies de France, des dépenses d’alcool ont été nécessitées par l’organisation de cérémonies officielles, ce qui n’a strictement rien à voir. Au demeurant, toutes ces dépenses ont été confiées à M. Manfredi, avec pour objectif le respect des bonnes pratiques.


Et comment justifiez-vous le Nouvel An Thaï, au Café de Paris, financé par l’association des Amis d’Alba largement financée par la Ville ?
L’organisation du Nouvel An Thaï par l’association des Amis d’Alba n’est pas une manifestation payée par la Ville et ne revêt aucun caractère secret.
Elle n’est que partiellement financée par l’association en raison de la contribution financière de participants.
Il s’agit d’une soirée à laquelle viennent de nombreux officiels et représentants des corps consulaires. Une occasion parmi d’autres de nouer des relations en faveur de la commune. Il existe, depuis des années, des relations entre les Offices du tourisme de Beausoleil, de Monaco et de Thaïlande. Ce Nouvel An Thaï n’est qu’une manifestation parmi tant d’autres, organisées par l’association des Amis d’Alba en faveur de la promotion des origines italiennes de Beausoleil et du jumelage avec la ville d’Alba.

"j'assume le fait que ces dépenses soient plus élevées"

Comprenez-vous que certains frais surprennent ?
J’assume le choix d’avoir engagé des dépenses de protocole ces dernières années. J’assume même le fait que ces dépenses soient plus élevées à Beausoleil que dans d’autres communes de France. Chaque centime dépensé l’a été dans l’unique intérêt de la ville.
Il était important de pouvoir recevoir les partenaires institutionnels et les officiels dans de bonnes conditions et de nouer des relations professionnelles de qualité. La multiplication de ces manifestations a permis de passer du temps à défendre les projets de Beausoleil et obtenir tout l’accompagnement qu’ils méritaient. C’est en partie grâce à cela que nous avons pu réaliser autant pour Beausoleil sans augmenter les impôts et en faisant baisser la dette. Les milliers d’euros dépensés pour le protocole se sont transformés en millions d’euros d’aides pour la commune.

STéphane Manfredi refuse
de nous répondre

Stéphane Manfredi, candidat sans étiquette à la mairie de Beausoleil.
Stéphane Manfredi, candidat sans étiquette à la mairie de Beausoleil. J-F.-O.

Afin d’ouvrir nos colonnes aux deux candidats en lice à égalité de traitement, nous avons tenté d’interviewer Stéphane Manfredi, d’une part sur la plainte pour viol dont il fait l’objet ; d’autre part sur les dépenses de la Ville qu’il juge exagérées.

Malgré plusieurs sollicitations par téléphone et SMS restées sans réponse, nous sommes allés à sa rencontre mardi soir pour enfin fixer un rendez-vous. Impossible. Stéphane Manfredi a finalement expliqué ce mercredi qu’il ne souhaitait pas répondre à nos questions.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.