“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

DECO. Avec Babel Home de la Niçoise Cynthia Chamboissier, départ pour Marrakech!

Mis à jour le 28/04/2021 à 06:19 Publié le 27/04/2021 à 13:00
Cynthia Chamboissier.

Cynthia Chamboissier. Photo Franz Chavaroche

Je découvre la nouvelle offre abonnés

DECO. Avec Babel Home de la Niçoise Cynthia Chamboissier, départ pour Marrakech!

Éprise de déco, de voyages, surtout au Maroc, la créatrice d’ambiances Cynthia Chamboissier a lancé sa marque, Bab el Home, en ligne et showroom privé à Nice.

De divins effluves de fleur d’oranger (émanant de bougies siglées Bal el Home) et un chaleureux camaïeu de couleurs ocre, verte, bleue ou safran... Telle est la première impression ressentie en découvrant l’univers de Cynthia Chamboissier.

Un univers chatoyant, constitué la plupart du temps de pièces uniques, comme ces splendides poteries de Tamegrout à base d’argile, emblématiques du savoir-faire artisanal marocain.

Née de ce côté-ci de la Méditerranée, cette lumineuse jeune femme a grandi à Nice, dans le quartier de Terra Amata. Après un bac littéraire, un passage à la villa Thiole et treize années dans l’événementiel au sein du groupe Partouche (en étant dédiée en particulier au Casino de Beaulieu et à la Rotonde) et enfin une expérience à Monaco dans le prêt-à-porter de luxe, Cynthia a éprouvé l’irrésistible envie de revenir à ses premières amours.

Un coup de cœur

"Dès l’âge de quinze ans, je passais mon temps à vouloir décorer, notamment notre maison de famille à Bendejun, j’étais constamment avec des pinceaux à la main. Nourrie aussi par cette explosion de couleurs que j’avais captées en Grèce, en Turquie, en Tunisie, je voulais repeindre murs, volets, objets."

Une passion pour l’art de sublimer un lieu, exacerbée par sa découverte du Maroc, à dix-huit ans: "Un véritable coup de cœur! Je n’ai eu de cesse, dès lors, que de vouloir recréer cette atmosphère qui m’avait littéralement chavirée. Avec des objets que je rapportais de là-bas. Un lieu où je me suis toujours sentie chez moi, qui parlait à mon âme... Où les gens ne sont pas obnubilés par l’heure. Il y a une douceur de vivre. Et quel délice ces parfums dans les souks! Le paprika, le cuir, quand on va dans le quartier des tanneurs, la fleur d’oranger..."

À partir de 2015, les choses mûrissent dans son esprit, Cynthia repère peu à peu les artisans qui pourraient lui convenir pour créer des partenariats, et mettre en place la structure de ses rêves. Elle créera finalement en juillet 2019 son auto-entreprise, et son site sera lancé en septembre 2020.

Un site pensé comme une invitation au voyage, comme le partage d’une passion avant toute chose. À l’instar de son site Instagram. Le reflet de son intériorité. On y flâne comme on déambulerait dans le souk de Marrakech, glanant ici un élément de déco, là du linge de maison, plus loin l’art de la table.

Quelques clics plus tard, on découvre des nouveautés, des collections capsule, des influences d’ailleurs, d’autres Art déco, des tissus, des housses de coussins.

De retour dans le lieu de vie de Cynthia, on se familiarise avec le tadelakt, une catégorie de poterie recouverte d’un enduit à base de chaux et de savon. "L’artisan frotte ensuite avec un galet, explique notre experte, jusqu’à l’obtention de cet aspect très brillant, très lisse que l’on peut ensuite décliner en différents coloris."

Tables sculptées, poufs, tapis, poteries brutes couleur terre, lanternes, composent également la décoration alibabesque, mais sans clinquant aucun, de Bab el Home.

De somptueuses têtes sculptées africaines, entièrement ornées de perles, nous envoûtent. Un tableau, portrait grand format d’un vieil Oriental portant un turban rouge et au visage semi-éclairé, attire aussi l’œil. "Je l’ai chiné à Bricolités, à Nice, un cabinet de curiosités qui regorge de merveilles."

Dénicheuse dans l’âme, Cynthia excelle dans l’art de faire des trouvailles. De détourner, aussi, comme ce dessus de lit superbement travaillé, une couverture de mariées typiquement berbère, transformée en garniture de tête de lit.

Toute en coton et brodée de sequins, du plus bel effet. Tout comme les petites portes-fenêtres sculptées, parfois ornées d’un miroir, qui décorent les murs. De jolis paniers réalisés au crochet, tout en coton, nous donnent des envies d’escapades au soleil. De même que leur version de paille.

Ethnique ou sophistiqué

Côté arts de la table, les assiettes, faites à la main et en terre cuite émaillée, se déclinent en noir et blanc, ou en couleurs vives, version ethnique, ou ornées de motifs plus sophistiqués. Des poteries de Fez, plus lourdes, complètent la gamme.

Par petites touches, se dessine peu à peu l’esprit de Bab el Home: un monde respirant à la fois l’authenticité, l’originalité, l’exigence, la connaissance et surtout, encore et toujours, la passion. Sans miroir déformant de ce Maroc que Cynthia chérit tant.

Un reflet, fidèle, au contraire, à sa quintessence artisanale. Et qui nous donne envie de la suivre dans ses carnets de voyage, traversés par un souffle chaud et épicé venu de l’autre côté de la Mare nostrum...

Cynthia Chamboissier.
Cynthia Chamboissier. Photo Franz Chavaroche
Côté art de la table.
Côté art de la table. Photo Franz Chavaroche
Poterie de Tamegrout et tadelakt.
Poterie de Tamegrout et tadelakt. Photo Franz Chavaroche

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.