“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le Steak'n'Shake de Monaco fermé quatre jours pour non-respect des règles sanitaires Covid-19

Mis à jour le 23/01/2021 à 16:41 Publié le 23/01/2021 à 16:35
Illustration.

Illustration. Photo archives Ludovic Mercier

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Le Steak'n'Shake de Monaco fermé quatre jours pour non-respect des règles sanitaires Covid-19

La série continue pour les restaurateurs monégasques. Après une première salve fin décembre, un nouveau restaurant est sous le joug d’une fermeture administrative après une constatation de non-respect du protocole sanitaire lié à l’épidémie de la Covid-19.

L’arrêté ministériel, publié dans le Journal de Monaco du 22 janvier, indique que le restaurant Steak’n’Shake sur le quai. Spécialisée dans le burger, l’enseigne très fréquentée qui a ouvert en août 2020 son antenne monégasque est contrainte à la fermeture pour quatre jours.

En détail, l’arrêté ministériel indique que lors d’un contrôle de la sûreté publique, le 21 décembre dernier en plein service du midi, un employé du restaurant ne portait pas de masque en cuisine.

Les fonctionnaires de police ont également relevé un non-respect des distances sanitaires entre les tables. Deux infractions qui ont donné lieu à des contraventions.

Le 26 décembre, lors d’un nouveau contrôle, la Sûreté publique aurait cette fois constaté des services à table en dehors des heures autorisées.

Et le lendemain, le non-respect des distances sanitaires dans la file d’attente du commerce.

De nouvelles infractions qui entraînent une fermeture administrative, la règle étant ainsi faite. Et appliquée pour le Steak’n’Shake qui devrait rester fermer quatre jours.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.