Rubriques




Se connecter à

Plateau, classements, programme... Tout savoir sur le 5e Monaco E-Prix dont le départ sera donné à 15 heures

Les monoplaces électriques du championnat du monde FIA Formule E passent la cinquième en Principauté. Top départ à 15 h pour les 22 pilotes survoltés en quête d’une victoire de prestige.

GIL LEON Publié le 30/04/2022 à 07:05, mis à jour le 30/04/2022 à 10:30
Edoardo Mortara hissera-t-il le pavillon monégasque du team Venturi au sommet du Rocher ? Photo Venturi Racing

Après avoir électrisé l’Arabie saoudite, le Mexique et l’Italie, avant de mettre les watts en Allemagne, Indonésie, Amérique du Nord, Grande-Bretagne et Corée du Sud, elle a l’honneur d’ouvrir la valse à trois temps monégasque aujourd’hui.

Pour la cinquième fois de son histoire entamée en 2014, la Formule E fait escale au pied du Rocher. En attendant les sublimes bolides anciens du Grand Prix Historique (13-15 mai) et sa majesté F1 (26-29 mai), revoilà les monoplaces électriques et leurs pilotes survoltés. Tous prêts à faire des étincelles sur ce vertigineux toboggan à nul autre pareil.

Disputé devant des tribunes clairsemées l’an dernier, en pleine crise sanitaire, l’E-Prix de Monaco avait offert une course palpitante aux spectateurs présents autour du circuit F1, nouveau champ d’action taille XXL adopté lors de cette saison 7 où la discipline étrennait le statut de championnat du monde.

Au bout du suspense, Antonio Félix Da Costa était parvenu à convertir sa pole position en victoire. Nul doute que le serviteur portugais de l’écurie DS Techeetah garde précieusement en mémoire l’image de ce freinage chirurgical dans un trou de souris, du côté de la chicane du Port, qui lui avait permis de surprendre Robin Frijns in extremis. L’ultime rebondissement d’une longue série puisque pas moins de six changements de leader et 28 dépassements dans le top 6 furent enregistrés en l’espace de 45 minutes et des poussières...

Vergne talonné par Frijns
et Vandoorne

 

L’édition 2022 - la première en année paire - accouchera-t-elle du même genre de scénario ?

Seule certitude : au moment de négocier le virage 6 de la saison 8, les écarts sont infimes en haut de la hiérarchie provisoire. Souvent placé, jamais devant depuis le jour de son deuxième sacre d’affilée (2019), Jean-éric Vergne (DS Techeetah) a repris les rênes du classement en montant sur le podium de la seconde course romaine (2e), le 10 avril.

Maintenant, l’unique porte-drapeau français, héros de 3e Monaco E-Prix (2019), se verrait bien retrouver le chemin de la victoire ici, histoire de faire bégayer la Marseillaise sur le boulevard Albert-Ier. Mission possible, mais difficile... Car la concurrence s’annonce féroce, plus que jamais. On pense d’abord aux poursuivants qui le talonnent : le métronome néerlandais Frijns (Envision Racing), 2e à 2 longueurs, et son voisin belge Stoffel Vandoorne (Mercedes EQ), 3e à 4 points.

Mitch Evans (4e), le kiwi du clan Jaguar, vient de réussir un retentissant doublé dans la ville éternelle. Stop ou encore ? Quant au Suisse Edoardo Mortara, vice-champion du monde 2021, lui aussi en embuscade (5e), il n’espère rien d’autre que hisser le pavillon monégasque de l’écurie Venturi Racing au sommet. Et n’oublions surtout pas les deux dernières têtes couronnées de la Formule E : Da Costa, en pâle position (12e), et son successeur Nyck De Vries (Mercedes EQ), champion en titre guère mieux loti (8e), doivent glaner des gros points, sous peine d’être décramponnés.

Soyez branchés à 10 h 45 (qualifications) puis à 15 h (course). Attention, haute tension !

 

LE PLATEAU

AVALANCHE ANDRETTI
27. Jake Dennis (GB)
28. Oliver Askew (EU)

DRAGON/PENSKE AUTOSPORT
7. Sérgio Sette Câmara (BRE)
99. Antonio Giovinazzi (ITA)

DS TECHEETAH
13. Antonio Félix Da Costa (POR)
25. Jean-éric Vergne (FRA)

ENVISION RACING
4. Robin Frijns (PB)
37. Nick Cassidy (NZ)

JAGUAR TCS RACING
10. Sam Bird (GB)
9. Mitch Evans (NZ)

MAHINDRA RACING
29. Alexander Sims (GB)
30. Oliver Rowland (GB)

MERCEDES EQ FE TEAM
5. Stoffel Vandoorne (BEL)
17. Nyck De Vries (PB)

 

NIO 333 RACING
3. Oliver Turvey (GB)
33. Dan Ticktum (GB)

NISSAN E.DAMS
22. Maximilian Günther (ALL)
23. Sébastien Buemi (SUI)

VENTURI RACING
48. Edoardo Mortara (SUI)
11. Lucas Di Grassi (BRE)

PORSCHE FE TEAM
36. André Lotterer (ALL)
94. Pascal Wehrlein (ALL)

LEs classements

 

Après 5 courses sur 15 :
Pilotes : 1. Vergne (FRA) 60 pts ; 2. Frijns (PB) 58 pts ; 3.Vandoorne (BEL) 56 pts ; 4. Evans (NZ) 51 pts ; 5. Mortara (SUI) 49 pts ; 6. Lotterer (ALL) 43 pts...

 

Equipes : 1. Mercedes EQ FE Team 94 pts ; 2. Porsche FE Team 85 pts ; 3.DS Techeetah 80 pts ; 4. Venturi Racing 78 pts ; 5. Jaguar TCS Racing 73pts; 6. Envision Racing 68 pts...

Le programme de ce samedi

Ce samedi (portes et tribunes ouvertes de 7 h à 17 h) :


- 7 h 30 - 8 h : essais libres 1
- 9 h 10 - 9 h 40 : essais libres 2
- 10 h 45 - 12 h : qualifications
- 15 h : départ du 5e Monaco E-Prix
(45 minutes + 1 tour)


Tarif unique : 30 euros la place en tribune
Billetterie : 44, rue Grimaldi à Monaco / (+377) 93.15.26.24 / monaco-eprix.com

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.