Rubriques




Se connecter à

Qualifications du 5e Monaco E-Prix : comment ça marche ?

Jugé inéquitable à juste titre, le système de qualifications en vigueur jusqu’à l’an dernier a fait couler des flots d’encre et de salive. Voilà pourquoi les législateurs viennent d’opérer un profond lifting avec comme priorité numéro 1 de supprimer l’impact de l’évolution de la piste (qui s’améliore au fil des passages, favorisant les pilotes partant plus tard).

GIL LEON Publié le 30/04/2022 à 10:34, mis à jour le 30/04/2022 à 10:36
(Photo LAT Images)


La nouvelle formule ? D’abord répartis en deux groupes de 11, les pilotes s’affrontent lors d’une séance de dix minutes, avec une puissance limitée à 220 kW.
Les quatre plus rapides de chaque groupe se qualifient pour la phase de duels à élimination directe. Chacun dispose alors de 250 kW en quart de finale, demi-finale et finale. Celui qui remporte le septième et dernier bras de fer décroche la pole.

"L’objectif est atteint", apprécie Edoardo Mortara (Venturi Racing), le vice-champion du monde 2021. "Les cinq premiers pilotes du général provisoire autrefois réunis dans le groupe 1 ne doivent plus composer avec un désavantage. De notre côté, en début de qualif’, on a deux ou trois tentatives au lieu d’une seule. En outre, pour le public et les téléspectateurs, c’est plus agréable à suivre, plus facile à comprendre."

En résumé, ce n’était pas mieux avant, c’est mieux qu’avant !

10 h 45 - 12 h : qualifications
15 h : départ du 5e Monaco E-Prix
(45 minutes + 1 tour)

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.