Maeva Martins: de Cannes La Bocca au théâtre Mogador

Elève de la Diamond school depuis l’âge de 6 ans, la jeune femme (21 ans aujourd’hui) vient de signer un contrat d’un an avec la troupe de la comédie musicale du Roi Lion.

Chrystèle BURLOT Publié le 19/08/2022 à 10:50, mis à jour le 19/08/2022 à 11:03
Maeva est rentrée quelques jours "à la maison", c’est-à-dire entre autres à la Diamonds School, elle a pris un cours avec son professeur de toujours Benoit Tardieu. (Photo C. B.)
Maeva est au centre. Tout sourire le jour de la première. (D.R) Système / Nice Matin.

Une gazelle, une hyène, un arbre… Et avant tout une danseuse de la comédie musicale le Roi Lion au théâtre Mogador. Connue dans le monde entier. Jouée à Paris, à Londres, à Broadway. Applaudie par 100 millions de spectateurs. La classe quoi… Maeva Martins est fière et enthousiaste. Plus enthousiaste que fière en réalité. Mais cela, Benoît Tardieu et Michaël Besigot de la Diamond School à la Bocca, ne s’en étonnent absolument pas. "Ce qui a toujours caractérisé Maeva pour moi, c’est son humilité… Je la reconnais bien là" réagit Benoît son prof de danse.

"Là" et quand on cherche dans son téléphone une photo d’elle devant le théâtre Mogador. "Ah non je n’ai pas pensé à la faire" sourit-elle. Un sourire d’enfant dans le corps d’une danseuse adulte qui entame une carrière d’adulte et une vie d’adulte. "J’ai vécu chez ma marraine ces dernières semaines. Mais là, il faut absolument que j’ai un petit truc à moi…"

Un lieu où elle puisse se poser, se préparer des repas équilibrés. "Parce que le challenge, là, c’est de tenir!"

Le défi: tenir!

Pour le moment, Maeva vit dans l’excitation de la découverte. Dans la magie de cette scène qui se transforme en forêt tropicale. De cette langue sud africaine dont on lui a appris quelques rudiments. De cette gestuelle animale qu’il a fallu acquérir en trois semaines.

"Mais je dois tenir un an! On joue tous les jours sauf le lundi. Et deux fois le samedi. Un spectacle de 2h40. Et quand on ne joue pas, on a des cours de danse, de renforcement musculaire, etc. Il faut absolument que mon corps et mon mental suivent."

 

Maeva est confiante. Elle va y arriver. Et les premières semaines sont déjà prometteuses, "J’ai de bons retours, je suis bien placée sur la scène. C’est cool."

La plus jeune de la troupe

Benoît Tardieu sourit, "Je lui avais dit: attention! Tu seras la plus jeune danseuse de la troupe. Et c’est justement pour cela qu’il faut que tu sois irréprochable!"

Elle a suivi les conseils de celui en qui elle a toute confiante. "La Diamond school, c’est comme ma maison…"

D’ailleurs, elle est venue en tenue pour un petit cours de renforcement musculaire et d’ancrage. On va la laisser, car elle danse déjà…

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.